XIII ; intégrale t.1

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

 / 

XIII ; intégrale t.1  (EDITION LIMITEE 30 ANS) 

,

Liste

XIII a 30 ans : (re)découvrez cette série mythique sous forme d'intégrales pour célébrer cet anniversaire comme il se doit ! Mais pas n'importe quelle intégrale : un dossier supplémentaire exceptionnel de 14 pages sur la création de la série avec un grand nombre d'inédits accompagnera chacun des recueils ! Les 19 albums du cycle 1 de XIII sont rassemblés en cinq tomes, tous publiés en 2014, avec une maquette inédite pour cette occasion ! Édition unique, à tirage limité : à ne pas louper !

Bande Dessinées - 34.90 €

Aucune librairie du réseau n'a ce livre en stock

Autres informations

  • EAN 9782505019824
  • Disponibilité Épuisé
  • Nombre de pages 208 Pages
  • Longueur 30 cm
  • Largeur 22 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 1 228 g
  • Distributeur Mds

Rayon(s) : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Policier / Thriller


Biographie

Jean Van Hamme - 16/01/1939-.... 79 ans Belgique http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Van_Hamme
Né à Bruxelles le 16 janvier 1939, Jean Van Hamme est ingénieur commercial, licencié en sciences financières, en journalisme et en droit administratif, agrégé d'économie politique.ÿÿAprès une brillante carrière internationale, il abandonne en 1976 son poste de fondé de pouvoir général auprès de Philips-Belgique pour vivre de sa plume.ÿÿTout en composant six romans des aventures de "Largo Winch" pour le Mercure de France, il se lance dans le scénario de BD au journal de TINTIN : des gags pour Attanasio ("Modeste et Pompon"), une aventure mythologique ("Epoxy") et des épisodes de "Corentin" pour Paul Cuvelier, "Michael Logan" pour André Beautemps, "Domino" pour Cheret, l'"Histoire sans héros" et "Arlequin" pour Dany, "Mr Magellan" pour Géri.ÿÿIl y démarre la saga de "Thorgal" pour Grzegorz Roszinski, avec qui il réalisera "Le Grand Pouvoir du Chninkel" chez Casterman.ÿÿViennent ensuite les séries "XIII" pour Vance chez Dargaud et "Les Maîtres de l'orge" pour Vallès aux Éditions Glénat, etc.ÿÿOn lui doit également des scénarios pour la télévision (l'adaptation des "Maîtres de l'Orge"), ainsi que pour le cinéma ("Diva" de Jean-Jacques Beneix et "Meurtres à domicile" de Marc Lobet).ÿÿEn 1987, il occupe durant un an le poste de responsable des Éditions Dupuis, où il lance la série best-seller "Largo Winch" avec Philippe Francq et conçoit ce qui deviendra la collection "Aire Libre". Il y apporte les récits de "S.O.S. Bonheur", illustrés par Griffo, et "Lune de guerre" avec Hermann.ÿÿAyant démonté toutes les techniques de la narration populaire, Van Hamme est désormais un scénariste qui transforme en or tout ce qu'il écrit. Il n'est donc guère étonnant qu'une de ses plus récentes missions, parfaitement réussies, ait été la réanimation des personnages de "Blake et Mortimer" avec le dessinateur Ted Benoît. Nul mieux que lui ne pouvait s'inscrire dans la tradition classique d'Edgar P. Jacobs.ÿÿChargé de cours à l'institut d'Arts de Diffusion (Louvain-la-Neuve), il est également président du Centre Belge de le Bande Dessinée depuis 1992.ÿÿPhilippe Francq et Jean Van Hamme se sont vus décerner le Sanglier 2007 du meilleur album adulte (un des Prix Uderzo) pour Les trois yeux des gardiens du Tao, le 15e album de leur série Largo Winch. ÿVan Hamme (Jean) (Dargaud) Jean Van Hamme est né à Bruxelles en 1939. Ingénieur commercial, licencié en journalisme, agrégé d'économie politique, il travaille pour plusieurs multinationales avant de se consacrer entièrement à l'écriture à partir de 1976.ÿÿAprès avoir traduit des 'strips' américains pour l'hebdomadaire belge Le Moustique de 1965 à 1967, il écrit son premier scénario de BD pour le dessinateur Paul Cuvelier : le célèbre Epoxy, paru aux éditions du Terrain Vague en mai 1968 et réédité, en couleurs, en janvier 2003 dans la collection "Signé" au Lombard. Pour le même Cuvelier, il écrit les deux derniers Corentin.ÿÿEgalement chez Lombard, il écrit des scénarios pour André Beautemps (Michaël Logan, 4 albums parus ultérieurement chez Thaulez de 1979 à 1981, puis en 1985 aux éditions du Miroir), pour Chéret (Domino, 4 albums de 1979 à 1982), Dany (Histoire sans héros, Arlequin, 3 albums de 1979 à 1984, Vingt ans après (1997), Géri (Mr Magellan, 2 albums en 1970 et 1971, et surtout pour Rosinski avec qui il crée la fameuse série Thorgal, traduite en quatorze langues et vendue dans plus de vingt pays. En 2001, il signe avec Rosinski un étonnant et superbe "Western" publié dans la collection "Signé" du Lombard.ÿÿPour Aidans, il scénarise 5 épisodes de Tony Stark (Edi-3/Novédi en 1980-1984). En 1984, il commence pour Vance la série XIII aux éditions Dargaud. Aux éditions Casterman, il publie, avec Rosinski, Le Grand Pouvoir du Chninkel, un gros roman BD de 160 pages en noir et blanc paru en 1988 et réédité en couleurs en 2001. Aux éditions Dupuis, avec Griffo, la trilogie S.O.S Bonheur parue en 1988-1989. Egalement chez Dupuis, il crée avec Philippe Francq la série Largo Winch. Et chez Glénat avec Francis Vallès, il publie la saga des Maîtres de l'Orge qui a fait l'objet d'une adaptation pour la télévision. Il a écrit les scénarii des 2 albums Blake et Mortimer dessinés par Ted Benoit (Dargaud). En 2001, il entame une collaboration avec Christian Denayer pour la série Wayne Shelton (Dargaud).ÿÿRécipiendaire, pour la seule bande dessinée, de trente-sept prix et distinctions en Belgique, France, Suisse, Canada, Espagne, Allemagne et Pays-Bas, Jean Van Hamme est également l'auteur de neuf romans, de trois téléfilms, de deux séries télé et de l'adaptation pour le cinéma de « Diva » et de « Meurtres à domicile ». Il a reçu le prix de Littérature Dramatique attribué par la SACD - Belgique pour la saison 1984-1985.ÿÿDirecteur des éditions Dupuis d'avril 1986 à mars 1987, Jean Van Hamme a enseigné, le scénario de cinéma à l'Institut des arts de diffusion de Louvain-la-Neuve (Belgique)de 1985 à 1995. Depuis novembre 1992, il est devenu président du Centre belge de la bande dessinée.

William Vance - Vance (Dupuis) Vance, William (Van Cutsen, William) Scénariste Dessinateur Coloriste Né le 08/09/1935 en BELGIQUE Vance est né à Bruxelles. Pendant quatre ans, il suivra les cours de l'Académie Royale des Beaux-Arts et pratiquera pendant six années la publicité pour plusieurs agences renommées. C'est en 1962 qu'il débute au "Journal Tintin" avec des illustrations et de nombreuses histoires complètes.ÿÿSa première histoire à suite "Howard Flynn", sur un scénario de Yves Duval, paraît en 1963.ÿÿEn 1965, il crée un nouveau personnage de western nommé "Ringo", publié dans "Tintin Sélection".ÿÿEn 1967, il reprend, avec brio, le personnage de Bob Morane, créé et scénarisé par Henri Vernes. La même année, sur des textes de Greg (alias Louis Albert), il lance l'agent secret Bruno Brazil et son commando Caïman, publié dans le Journal Tintin et en albums au Lombard (qui a réédité récemment tous les titres sous de nouvelles couvertures et avec de nouvelles mises en couleurs). Vance est aussi le créateur de "Ramiro" (Dargaud). Actuellement, il réalise deux séries de front : "Bruce J. Hawker" (Lombard) et "XIII" (Dargaud).ÿÿLe Lombard & Dargaud ont entamé en 2002 une réédition en intégrales de toute son oeuvre, de tous ses personnages. Il s'agit des intégrales "Tout Vance".ÿÿSérie(s) réalisée(s) (AUT) Vance À propos de...ÿBlueberry (Marshal) Bob Morane (16/22) Bob Morane - Dargaud 2 Bob Morane - Divers Bob Morane - Intégrale Bob Morane - Lombard Bob Morane - Marabout/Dargaud Bruce J. Hawker Bruno Brazil C'étaient des hommes Cahiers de la bd (Les) Howard Flynn Ramiro Ringo Roderic Tout Vance XHG-C3 XIII XIII (France Loisirs) XIII (Niffle) Vance (Le Lombard) Maître incontesté du réalisme en bande dessinée, William Vance a débuté sa carrière par de courts récits historiques, souvent scénarisés par Yves Duval, dans les pages du Journal "Tintin". Une excellente école, puisque l'éclectisme de ces nouvelles bédéssinées oblige le jeune dessinateur à aborder une époque différente à chaque fois. Inspiré par le cinéma d'aventures, Vance construit au fil des séries une grammaire narrative et visuelle qui sera souvent imitée mais rarement égalée. Capable de passer de la marine anglaise de Howard Flynn, aux plaines du Far-West de Ringo, puis aux exploits contemporains de Bob Morane, il prend également le temps de signer des récits comme Ramiro, qu'il scénarise seul. Aucun lecteur du Journal "Tintin" n'a oublié son passage sur "Bruno Brazil", mais c'est la série "XIII", née de sa rencontre avec Jean Van Hamme, qui va réellement le propulser au tout premier rang de la profession. Durant 18 albums, il a illustré ce thriller qui rassemble aujourd'hui plusieurs centaines de milliers de lecteurs par épisode. A l'heure actuelle, il goûte un repos bien mérité en Espagne, où il habite avec sa femme et coloriste, Petra. ÿÿÿÿÿPendant quatre ans, Vance suivra les cours de l'Académie Royale des Beaux-Arts et pratiquera la publicité pour plusieurs agences renommées. C'est en 1962 qu'il débute au journal "Tintin" par la réalisation d'illustrations et de nombreuses histoires complètes.ÿÿÿSa première histoire à suite "Howard Flynn", sur un scénario de Yves Duval, paraît en 1963. En 1965, il crée un nouveau personnage de western nommé "Ringo", publié dans "Tintin Sélection". En 1967, il reprend, avec brio, le personnage de "Bob Morane", créé et scénarisé par Henri Vernes. La même année, sur des textes de Greg (alias Louis Albert), il lance l'agent secret "Bruno Brazil" et son commando Caïman, publié dans "Tintin" et en albums au Lombard. Vance est aussi le créateur de "Ramiro" (Dargaud). Aujourd'hui, il est principalement connu par le succès de "XIII" (Dargaud).ÿÿÿLe Lombard & Dargaud ont réédité en intégrales toute son oeuvre, tous ses personnages : il s'agit des intégrales "Tout Vance". ÿÿÿEn 2005, William Vance, ce "Flamand international", a reçu le prix Adhemar de Bronze (culture flamande) récompensant la qualité de son travail.ÿÿÿVance (Dargaud) Après des études à l'Académie Royale des Beaux-Arts et un début de carrière dans la publicité, William Vance -né à Anderlecht (Bruxelles), le 8 septembre 1935- entre en 1962 au journal Tintin. Il y multiplie les illustrations et récits complets, avant d'y entreprendre des séries comme Howard Flynn, Ringo et Bruno Brazil, scénarisées par Yves Duval, Jacques Acar et Louis Albert (alias Greg). En 1967, il reprend le graphisme de Bob Morane, saga qu'il poursuit aux côtés d'Henri Vernes jusqu'en 1979, avant de céder la place à Coria, son beau-frère et principal assistant. ÿÿÿVance renoue avec le réalisme historique, à travers son diptyque Rodric (texte de Lucien Meys) et ses séries Ramiro et Bruce J. Hawker, épisodiquement rédigées par Jacques Stoquart et André-Paul Duchâteau. De retour au western, il signe également Mongwy (avec Meys et Coria) et Marshal Blueberry (avec Jean Giraud). ÿÿÿPubliée en 1984, sa série XIII, scénarisée par Jean Van Hamme, s'impose comme l'un des plus grands succès de l'édition en bande dessinée. En 1995, Le Lombard réédite Bruno Brazil sous de nouvelles couvertures et mises en couleurs. Lancée en 2002 aux éditions Le Lombard / Dargaud, la collection «Tout Vance» alterne les reprises (Howard Flynn, Rodric) et ses premières illustrations et histoires complètes. Depuis quelques années. ÿÿÿVance (Autre) Maître incontesté du réalisme en bande dessinée, William Vance a débuté sa carrière par de courts récits historiques, souvent scénarisés par Yves Duval, dans les pages du Journal de Tintin. Une excellente école, puisque l'éclectisme de ces nouvelles bédéssinées oblige le jeune dessinateur à aborder une époque différente à chaque fois. Inspiré par le cinéma d'aventures, Vance construit au fil des séries une grammaire narrative et visuelle qui sera souvent imitée mais rarement égalée. Capable de passer de la marine anglaise de Howard Flynn, aux plaines du Far-West de Ringo, puis aux exploits contemporains de Bob Morane, il prend également le temps de signer des récits comme Ramiro, qu'il scénarise seul. Aucun lecteur du Journal de Tintin n'a oublié son passage sur Bruno Brazil, mais c'est la série XIII, née de sa rencontre avec Jean Van Hamme, qui va réellement le propulser au tout premier rang de la profession. Depuis 18 albums, Vance illustre ce thriller qui rassemble plusieurs centaines de milliers de lecteurs par épisode. Ayant dû passer la main à cause de la maladie de Parkinson, Vance goûte aujourd'hui un repos bien mérité en Espagne, où il habite avec sa femme et coloriste Petra.

empty