Tous les hommes sont rois

À propos

Elisabeth Mangano, cadre dans une grande entreprise semi-publique, est plutôt en bonne santé. Physique et morale. Elle possède suffisamment d'énergie, de qualifications, d'entregent, d'insouciance même (il en faut), pour produire ce qu'elle considère comme du bon boulot. C'est pourquoi les discours creux de sa nouvelle chef ne sauraient l'accabler. Ils sont une perte de temps, certes, mais enfin l'on s'en accommode. Les discours creux, de toute façon, font partie du jeu social et, par là même, de la scène professionnelle. Toutefois, la nouvelle chef ne se contente pas d'ainsi remuer en vain les mots dans sa bouche. Elle s'occupe, en plus de cela, de pointer des difficultés là où il n'y en a pas, de passer sous silence des problèmes bien réels, de déstabiliser des individus qu'elle a dans le nez, d'oeuvrer pour sa carrière au moins autant mais surtout un petit peu plus que pour l'intérêt commun. C'est plus qu'Elisabeth n'en peut supporter. Mais dans la vie professionnelle comme dans la vie en général, il n'est pas toujours très recommandé, pour sa propre tranquillité, de dire tout haut les turpitudes du maître. Entre parler et se taire, Elisabeth devra jouer serré. Comme aussi s'interroger, au fond d'elle-même, avec d'autres également, s'interroger, profondément, terriblement, jusqu'au vertige, sur la question de savoir s'il est tellement nécessaire de s'inféoder, dans la vie professionnelle comme dans la vie en général, à des maîtres.



Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782490288533

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14.8 cm

  • Poids

    297 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty