Un été avec Colette (coédition France Inter)

À propos

Pourquoi Colette ? Un grand écrivain, c'est aussi un écrivain qui crée des mythes, qui renouvelle notre mythologie. « Créer un poncif, c'est le génie », disait Baudelaire. Colette a créé quatre mythes : Claudine; Sido, Gigi, et Colette, elle-même, grand écrivain national, monstre sacré. Admirée par Simone de Beauvoir, pionnière de la transgression et de la provocation, elle fait souffler dans ses romans ce vent de liberté qui nous manque tant aujourd'hui. Antoine Compagnon décline toutes les facettes de Colette, des plus connues ou plus secrètes. De Claudine, sa première héroïne, dont son mari, Willy, s'appropria la paternité, signant de son propre nom les textes de son épouse et récoltant le succès et l'argent à sa place. Sido, inspirée par sa propre mère, sans doute sa plus belle invention romanesque. En passant par Gigi, son double littéraire charmante, légère, heureuse en amour et en mariage - à l'opposé de sa créatrice qui fuira « l'homme, souvent méchant » et trouvera refuge auprès des femmes. De sa Bourgogne natale à la présidence de l'académie Goncourt - elle qui n'avait aucun diplôme -, Colette ne fut jamais là où on l'attendait et emmena la littérature là où personne d'autre n'avait osé aller. Plus accessible que Proust, plus moderne que Gide, Claudel ou Valéry, Colette réussit la prouesse d'être à la fois lue dans les écoles et d'avoir conçu une oeuvre toujours aussi sulfureuse. Lire Colette aujourd'hui, c'est embrasser le XXe siècle dans toute son extravagance, grâce à un style qui n'a pas pris une ride.



Categories : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782382843444

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    250 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

Antoine Compagnon

Né en 1950, Antoine Compagnon a enseigné à la Sorbonne et à l'université Columbia de New York. Il est depuis 2006 professeur titulaire de la chaire de Littérature française moderne et contemporaine : histoire, critique, théorie au Collège de France. Il est notamment l'auteur de La Troisième République des lettres (1983), Les Cinq Paradoxes de la modernité (1990) et Les Antimodernes, de Joseph de Maistre à Roland Barthes (2005).

empty