Passepeur t.1 ; rue de la trouille
 / 

Passepeur t.1 ; rue de la trouille

(Scénariste), (Scénariste), (Scénariste), (Dessinateur)

À propos

Passepeur n'est pas une petite ville comme les autres. Un florilège de créatures plus horrifiantes les unes que les autres semblent en effet s'y être donné rendez-vous pour s'amuser à effrayer les humains...
Résumé: Fredo et Mattéo, deux enfants jumeaux, ont commandé en ligne la Sled-Turbo3000: une motoneige dernier cri, un bolide, un monstre. Mais au moment d'ouvrir le colis, c'est un tout autre monstre qui sort de la boîte: une momie égyptienne vieille de plus de 3000ans!

Categories : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Tout public

  • EAN

    9782380751321

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    34 Pages

  • Longueur

    29.4 cm

  • Largeur

    22.1 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    444 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Richard Petit

Illustrateur, animateur et auteur prolifique, Richard Petit a publié une centaine de romans qui
se sont vendus à plus de 500 000 exemplaires.

Jean-Marc Krings

Né a Anderlecht en février 1965, Krings suit des études à l'Académie des Beaux-arts de Bruxelles ainsi qu'à Woluwé-Saint-Lambert.

Il débute dans la bd comme assistant de Dupa sur plusieurs albums de "Cubitus" et de "Nicky" et de Walli sur "Modeste & Pompon" et "Chlorophylle". Il travaille également aux cliniques Saint–Luc, où il illustre les articles médicaux de la revue hospitalière.

En 2004, il signe chez Vent d'Ouest pour illustrer "Le guide junior des filles" aux côtés des scénaristes Jacky Goupil et Sylvia Douillet.
Toujours en 2004, Krings travaille sur une série à gags, "Inquisitor" (scénario de Pierre Veys), qui paraît dans le "Lanfeust Mag".

Fin 2005, Fabrice tarrin passe le flambeau à Jean-Marc Krings qui accepte le challenge et reprend le dessin de Violine.
Krings (Le Lombard)
Jean-Marc Krings est un véritable enfant de la bande dessinée belge, à laquelle il aime toutefois apporter un petit grain de folie graphique, fort d'un trait lâché et très expressif. Après des études à l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, il termine son apprentissage chez Guy Brasseur, puis chez Dupa. C'est au contact de ce dernier qu'il apprend la dynamique visuelle du gag en une planche, un genre qu'il affectionne.

Après avoir illustré « Le guide junior des filles » pour Vents d'Ouest, il entame en effet une série de gags pour Lanfeust Mag, suivis d'une série, « Inquisitor ». Il convainc ensuite Dupuis de le laisser reprendre les aventures de « Violine », mais le public n'est pas au rendez-vous, et la série est annulée au tome 6.

Krings retourne alors à ses chers gags, signant le dessin des « Informaticiens », puis de « Livraison Express », chez Bamboo, où son encrage puissant et dynamique, reconnaissable entre mille fait de lui une valeur sûre du secteur.

empty