la trahison des élites allemandes : des lumières au nazisme la trahison des élites allemandes : des lumières au nazisme
la trahison des élites allemandes : des lumières au nazisme
la trahison des élites allemandes : des lumières au nazisme
Nouv.
 / 

la trahison des élites allemandes : des lumières au nazisme

À propos

Comment une des élites les plus cultivées d'Europe a-t-elle abdiqué face au nazisme ? C'est la réponse à laquelle un des plus grands spécialistes de l'Allemagne répond dans ce livre. Christian Baechler trace l'itinéraire méconnu d'une bourgeoisie culturelle, du début du XVIIIe à la Seconde Guerre mondiale. Le parlement de Francfort de 1848-1849 marque l'apogée de son influence qui décline dans l'Allemagne bismarckienne, tandis que le nationalisme devient son idéologie dominante. Accentuée par la défaite de 1918 et par la crise des années Trente, elle favorise un relativisme qui se manifeste, dans le contexte de la flambée de l'antisémitisme, par un nationalisme raciste. Ce sont des conditions favorables à une adhésion au national-socialisme pour certains ou au retrait dans l'abstention ou l'indifférence pour la plupart. Toutes les conditions étaient réunies pour qu'elle se compromette dans l'entreprise hitlérienne. Voici la fresque totale, fascinante et apocalyptique de l'effondrement d'une des élites les plus prometteuses de l'ère moderne.

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe

  • EAN

    9782379337123

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    592 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16.5 cm

  • Épaisseur

    4.5 cm

  • Poids

    938 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Christian Baechler

Professeur d'histoire contemporaine à l'université Marc Bloch de Strasbourg, Christian Baechler est
l'un de nos tout premiers spécialistes de l'Allemagne au XXe siècle. Il a notamment publié en 2005 une
très remarquée histoire de La République de Weimar (Fayard), ainsi qu'une biographie de Guillaume II
(Fayard, 2003).

empty