Qui veut jouer avec moi ?
 / 

Qui veut jouer avec moi ?

À propos

Faire les équipes avant de démarrer un jeu collectif : on a tous connu ça ! Vu par Davide Cali, ça donne plutôt un jeu de massacre, avec un capitaine autoritaire et intraitable en forme de carré vert, qui procède par élimination : pour commencer, pas de roses, pas de violets, pas de bleus. Et puis pas de triangles, pas de ronds, ni de bizarres, ni de gribouillis. À chaque page, disparaissent ainsi une partie des éléments géométriques et/ou colorés de la page précédente. Jusqu'à ce qu'il ne reste plus que des carrés verts. Les plus petits ou plus gros que notre capitaine sont à leur tour refusés. Plus que trois derniers carrés verts. « Enfin on a une équipe ! » s'écrie le capitaine. Mais soudain, il s'aperçoit que ce n'est pas le même vert que lui! Dehors les trois derniers. Et voilà notre carré vert tout seul. Éberlué : «Hé, les copains ! Personne ne veut jouer avec moi ?» Tu m'étonnes...

Customer reviews

General opinion

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Jeunesse > Livres illustrés / Enfance (+ de 3 ans) > Albums

  • EAN

    9782377311170

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    32 Pages

  • Longueur

    25 cm

  • Largeur

    19 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    314 g

  • Lectorat

    3/6 ans

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Davide Calì

  • Naissance : 1-1-1972
  • Age : 48 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né en Suisse alémanique Davide Cali commence à publier des livres jeunesse en France à partir de 2004 aux éditions Sarbacane. En dix ans, Davide Cali a ainsi collaboré à plus de 60 d'albums, essentiellement comme auteur et scénariste BD et a renconté un grand succès auprès du jeune public avec lequel il s'en-gage très souvent à travers des rencontres et des ateliers. Ces ouvrages sont aussi pour la plupart des succès de librairie. Il a obtenu notamment le Prix Baobab en 2005.

empty