Histoire d'Io, de Pasiphae, par conséquent du Minotaure
 / 

Histoire d'Io, de Pasiphae, par conséquent du Minotaure (IMPRESSION A LA DEMANDE)

Résumé

A la fois conte mythologique et moderne, ce long poeme fait entendre, avec une dimension epique et l'energie d'une cavalcade, les voix des personnages qui l'habitent. Io, Pasiphae et par consequent le Minotaure n'en finissent pas de s'interroger sur leur libre arbitre. Leurs pensees vagabondent mais leurs corps sont scelles a ceux des betes avec lesquelles ils partagent leurs destinees. Un homme a passe la corde au cou d'Io ; Pasiphae, femme de Minos, ayant desire le taureau, devient la mere du minot ; le Minotaure se demande s'il n'est pas le reve d'une femme qui le retient dans le labyrinthe de son imagination. Avec cet enjeu du souffle et de l'oralite, Nadine Agostini redonne du jeu au mythe, elle le petrit avec ses mots et s'autorise toutes les libertes d'un demiurge, un qui raconte des histoires, et c'est bien ce qui fait notre joie.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782371775244
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 104 Pages
  • Longueur 96 cm
  • Largeur 60 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 118 g
  • Distributeur Hachette

Nadine Agostini

Nadine Agostini est née en 1960. En conséquence, elle consulte chaque année les magazines de consommateurs qui testent et notent les produits anti-rides. Son père n'était pas Arsène Lupin. Sa mère n'était pas Marilyn Monroe. En conséquence, Nadine Agostini n'est pas Rita Hayworth. Elle n'est pas superstitieuse. Quand même, le premier jour du mois, elle mange des lentilles. Tu ouvres la boîte. Tu rinces. Tu manges. On ne sait jamais. Et c'est toujours ça de fer de pris. Qu'est-ce que tu veux savoir d'autre ? Elle a tenu longtemps une chronique d'humeur dans Action Poétique. Fait des notes pour CCP (les cahiers critiques de poésie). Ne publie plus en revue depuis bien des années. A participé à nombre de livres collectifs. Parfois publie les journaux intimes de ses séjours en festivals de Poésie. Certains disent qu'elle fait de la poésie performative. Elle, elle dit qu'elle cherche le chant perdu mais elle raconte n'importe quoi. La seule chose qui l'intéresse c'est le langage. Tous les langages. Nadine Agostini a publié Berceuse à deux voix aux éditions Comp'act. Un autre Ulysse est son premier livre à Contre-Pied.

empty