Nos guerres indiennes
 / 

Nos guerres indiennes (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

Écrire, mais comment et raconter, à quoi bon ? Dans les récits qui composent Nos guerres indiennes, Benoit Jeantet interroge, d'une séquence l'autre, ce qui reste. Ce qui de tout demeure quand les blancs peu à peu dévorent le continu des souvenirs. Vieillir. Avoir été. Avoir vécu. Le lisant, on entre dans le geste de feuilleter un album d'images « flash­back / flash­forward ». On ne sait trop comment l'ordonner, ni l'entendre, et pourtant entre les pages, la vie. Son continu. Discontinué. Du présent se restitue, même passé, ou manqué. Quoi qu'il arrive, on sait qu'il est inévitable que les blancs l'emportent. Peu à peu, ils percent et délavent en sépia de plus en plus pâles les images. Celles où tous nous nous tenons. Mais « dans la règle du jeu debout », on aura au moins retrouvé l'île de Ré, la forêt, ses arbres, la réserve, la noyée que cherchait la solitude aux bords d'une rivière, le vacarme des boulevards, il/elle, ces aimé(e)s. Un peu d'éternité pliée, et à force, percée. Transpercée. Quelque chose comme d'une mélancolie, le sable du temps et ses éclats. « À part ça, son truc ? La micro­nouvelle » dit l'un des récits. Ce qui n'empêche pas le livre de construire le continu multiple d'une écriture. Liée et rompue. De celles qu'on ne quitte qu'à regret, une fois le livre refermé sur sa question.

Customer reviews

General opinion

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782371774056

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    108 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Benoît Jeantet

Né en 1970 à Carcassonne, l'auteur a vécu sa petite enfance entre la Haute-Vallée de l'Aude et les Pyrénées ariégeoises, dans un pays appelé Plateau de Sault. Migrant très tôt pour la capitale, la fibre rugbystico-paysanne de son père a fait que chaque week-end il faisait avec lui le chemin inverse. De quoi alimenter à la source, certaine rugbymanie naissante. ÿ Plus tard, il a essayé de communiquer sa passion des livres et de la musique, à la faveur de nombreuses piges et plusieurs collaborations à l'avenant dans des périodiques «culturels». Et puis il a décidé de passer à l'acte. Depuis ont germé romans en tout genre (Caribou aux Editions Le Manuscrit.com, le reste à ce jour non édité), en plus d'un tas de nouvelles, publiées ici et là, l'une d'entre elles ayant récemment fait l'objet d'une publication dans la revue Brèves (n° 79). ÿ Il collabore depuis 2 ans à des projets de scénarios et de séries pour la télévision. Il lui arrive encore de piger pour des news magazine. Dernièrement, plusieurs portraits de joueurs de l'équipe de France de Rugby dans le cadre d'un hors série VSD.ÿSinon, il vit en région parisienne, et quand il n'écrit pas il tâche d'être heureux, en lisant beaucoup auprès d'une belle brune et des deux enfants qu'elle lui a donnés.

empty