Deux comédiens
 / 

Deux comédiens

Traduction CELINE LEROY  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

David Ogilvie et Jim Larson, comédiens et amis de longue date, forment un duo comique à succès depuis les années 60, dans la tradition de Dean Martin & Jerry Lewis... Chaque été, David grimpe dans son Alpha et quitte sa maison de Sonoma Mountain, non loin de San Francisco, pour s'en aller rejoindre Jim et les ors de Los Angeles ; le temps de tourner un film puis d'assurer le spectacle sur scène à Las Vegas... Chaque année, la même folie du show-biz les attend, les mêmes pressions, le même cirque, le même trac pour David qui songe à tirer le rideau, les mêmes frasques chez Jim qui confinent à l'autodestruction, les mêmes plaisirs addictifs partagés aussi, les bars, les mondanités, la drogue, les actrices, la magie du public. Carpenter embrasse l'extraordinaire histoire d'amitié de ses duettistes en même temps qu'il décrit sans amertume, sans moralisme, cynisme ni naïveté, sans clichés surtout mais avec la certitude de celui qui a vécu cette expérience, cette « civilisation selon lui au moins aussi complexe, fascinante et mystérieuse que l'ancienne Égypte », également baptisée « l'Anus d'or du rêve californien » par l'auteur : ses papes, ses princes, ses bouffons, son apparat, ses faux-semblants, sa grandeur, sa décadence... et fait revivre avec maestria l'atmosphère 60's/70's qui la mythologise encore un peu plus : les Kennedy, Charles Manson, Hugh Hefner (Playboy), le Jazz...

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782366240955

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    285 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Don Carpenter

Né à Berkeley en 1931, Don Carpenter a passé les premières années de sa vie en Californie avant de s'installer à Portland, Oregon. Engagé dans l'armée de l'air durant la guerre de Co- rée, il stationne un moment à Kyoto, et s'éprend de culture japonaise. De retour aux USA, il se marie en 1956 puis part vivre à San Francisco. Conforté par le succès de Sale temps pour les braves, il délaisse l'enseignement pour se consacrer à l'écriture, se mêle à l'extraordinaire effervescence de la scène littéraire locale. Il travaille comme scénariste pour Hollywood, longue et pénible expérience, féconde en revanche sur le plan littéraire, puisqu'il y trouvera l'inspiration de trois romans. Divorcé au milieu des années 70, accablé par la maladie dès le début des années 80, une décennie assombrie par le suicide de son grand ami Richard Brautigan, Don Carpenter mène dès lors une vie d'ermite et d'écrivain dans son petit appartement de Mill Valley, non loin de la baie. C'est là qu'il met fin à ses jours en 1995.

empty