Les cousins Karlsson T.1 ; espions et fantômes
 / 

Les cousins Karlsson T.1 ; espions et fantômes (coédition Gaïa)

Traduction AGNETA SEGOL  - Langue d'origine : SUEDOIS

À propos

Quatre cousins (et leur chat Chatpardeur) se retrouvent pour passer l'été sur une petite île suédoise, sous la houlette bienveillante et agréablement distraite de leur tante Frida. Fidèle à ses qualités d'artiste, elle leur laisse champ libre : Quoi de mieux qu'un peu de liberté pour s'épanouir ? Les enfants se connaissent peu, et ces vacances sont l'occasion de se découvrir : ils s'entendent à merveille ! Frida est la seule habitante de l'île. Pourtant, des vivres commencent à disparaître de la cave et la nuit, d'étranges bruits réveillent les cousins. En plein jour, ils remarquent de la fumée qui plane au-dessus du bois, à l'autre bout de l'île. Qui est l'intrus ? Fantôme, espion ? Julia, Bourdon, George et Alex se lancent dans une enquête à leur manière, sans rien dire à Frida. Et l'été sera décidément riche en aventures, rencontres et rebondissements.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Jeunesse > Littérature Enfants > Romans > Fantastique / Paranormal

  • EAN

    9782364742574

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Katarina Mazetti

Née en 1944, Katarina Mazetti est journaliste à la radio suédoise. Auteur de livres pour la jeunesse et de romans pour adultes, elle a rencontré un succès phénoménal avec le Mec de la tombe d'à côté, traduit en de nombreuses langues. Aux éditions Gaïa, elle a publié Le Mec de la tombe d'à côté (2006 ; Babel n° 951), Les Larmes de Tarzan (2007 ; Babel n° 986), Entre Dieu et moi, c'est fini (2007 ; Babel n° 1050), Entre le chaperon rouge et le loup, c'est fini (2008 ; Babel n° 1064), La fin n'est que le début (2009 ; Babel n° 1086), Le Caveau de famille (2011) et Mon doudou divin (2012).

empty