Le destructionnaire Le destructionnaire
Le destructionnaire Le destructionnaire
 / 

Le destructionnaire

,

À propos

"Pourquoi composer et publier un recueil de brèves pensées critiques sur l'éducation et sur l'école ? Parce que l'école s'engouffre dans l'administration et parce que l'éducation repose beaucoup sur l'école. Parce qu'il faut se demander quel est le rapport de cette école centralisée et le bonheur.
De quoi est fait le bonheur ? D'expériences, de rencontres, de sentiments, de passions, on ne saurait le dire de manière absolue, sinon que le bonheur est une affaire très personnelle.
Quelle est la place du bonheur dans une école qui devient toujours plus linéaire, plus systématique, plus structurelle ?
La politique a la mainmise absolue sur l'école. Le monopole de l'Etat n'arrête pas de se renforcer. Les ministres se succèdent et s'attèlent tous à la même tâche insensée : améliorer le système en transformant les lois et les règlements, en les rendant plus compliqués et plus abstraits encore. L'école est devenue une affaire de droit et de politique."

Categories : Parascolaire > Pédagogie > Ressources pédagogiques

  • EAN

    9782363923608

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14.2 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    400 g

  • Distributeur

    Pragma Concept

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Beaudoin Jurdant

Baudouin Jurdant Baudouin Jurdant a été professeur à l'Université Paris Diderot entre 1997 et 2011 après avoir été professeur à l'Université de Strasbourg où il dirigeait le Groupe d'Etude et de Recherche sur la Science de l'Université Louis Pasteur (GERSULP) fondé en 1973 par Guy Ourisson, alors président de cette université. ÿBaudouin Jurdant a commencé sa carrière professionnelle comme journaliste dans un grand quotidien régional en 1962. En 1973, il soutient un doctorat de troisième cycle (Les Problèmes théoriques de la vulgarisation scientifique, publié en 2009 aux Editions des Archives contemporaines). En octobre 1969, il est nommé Teaching and Research Fellow à l'Université de York en Grande Bretagne dans le Département de Langues et participe à une enquête de socio-linguistique au Belize. En 1972, il obtient un poste de Lecturer en Sociologie dans la même université. Il revient à Strasbourg en 1974 et prend la direction du GERSULP en 1976. Il soutient sa thèse d'Etat en 1984. Titre de la thèse : Ecriture, monnaie et connaissance.ÿDe 1982 à 1990, il est, avec Michel Paty co-rédacteur en chef de la revue bilingue Fundamenta Scientiae, publiée par Pergamon à Oxford. Il est membre fondateur du réseau international PCST (Public Communication of Science and Technology). ÿIl est le traducteur des ouvrages principaux du philosophe Paul Feyerabend pour les éditions du Seuil. Depuis 2005, il est associé à la conception et à la direction du Lycée Ermesinde à Mersch (Luxembourg). Depuis 2014, il est également membre associé du Centre de Philosophie des Sciences de l'Université de Lisbonne. "

Jeannot Medinger

"Jeannot Medinger est le fondateur et le directeur du Lycée Ermesinde Mersch (Luxembourg), depuis 2005. Il s'agit d'un lycée public autonome jouissant d'une législation spéciale. Il est entièrement axé sur le renforcement et la mise à profit des talents et des intérêts des jeunes gens entre 12 et 19 ans, et ceci notamment dans des entreprises internes et dans des travaux de recherche personnels dès l'âge de 12 ans.ÿJeannot Medinger est également le fondateur et le président de l'association LYCOPA, qui a œuvré de 1994 à 2002 pour la réalisation d'un lycée-pilote et pour la diversification de l'offre scolaire et qui a finalement eu gain de cause en 2002, suite notamment au grand colloque ""Ecole et Société"" qu'elle a organisé en 2001.ÿJeannot Medinger est détenteur d'une maîtrise de mathématiques, d'un diplôme d'études approfondies ""Sciences et Techniques : Histoire, Gestion, Enjeux"", ainsi que d'un doctorat d'ethnométhodologie intitulé ""L'Ecole et l'Etat"". Il a également fait des recherches sur le théorème de Gödel, sous la direction de Jacques Harthong.

empty