Le manifeste du parti communiste de Marx et Engels aux yeux de l'histoire

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

 / 

Le manifeste du parti communiste de Marx et Engels aux yeux de l'histoire

Le Manifeste du parti communiste de Marx et Engels paru en 1848 a été un best-seller mondial au XXe siècle, à égalité avec le Bible. Il en existe aujourd'hui encore de très nombreuses éditions en français Mais celle-ci est la première édition résolument critique. Au lieu de présenter le Manifeste de l'intérieur, en adoptant son point de vue, comme on le fait généralement pour les écrits des grands philosophes comme Platon, cette édition est critique au sens où elle met le Manifeste en examen, afin d'établir quelle est sa responsabilité dans l'histoire tragique des États communistes qui se réclamaient de lui. Car le Manifeste du parti communiste est l'exposé le plus complet et le plus court du communisme de Marx, le plus populaire donc, et c'est pourquoi il a été l'unique bréviaire communiste de millions de fidèles. Pour savoir s'il est responsable de sa mise en pratique dans l'Histoire, ou s'il a été dénaturé et trahi par Lénine, Staline, Mao et les autres, car les deux interprétations existent, il n'est pas de meilleur moyen que d'analyser rigoureusement le texte, d'expliciter ses formulations lapidaires, et de discuter ses affirmations, le tout en confrontant les diverses interprétations qui en sont données. Pour porter un jugement sur ce court texte qui a changé la face du monde, deux passages présentent une importance particulière et sont abordés ici comme ils ne le sont dans aucune édition académique et universitaire, sans parler des éditions militantes qui sont apologétiques. 1° Ce qu'on lit dans le Manifeste sur le rôle du parti communiste est-il conforme ou opposé au parti communiste qui fut forgé par Lénine, c'est-à-dire un parti-État exerçant sa dictature totalitaire au nom du prolétariat ? La source du mal est-elle dans Marx ou dans Lénine ? 2° Quand le Manifeste répond aux accusations qui prédisent que le communisme fera disparaître la liberté individuelle et fera table rase de la culture, voit-on Marx récuser cet avenir et se désolidariser par avance ce que furent les États communistes, ou au contraire rejeter l'accusation sur les bourgeois ?

  • EAN 9782363711359
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 300 Pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 388 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Grands enjeux du débat actuel

Broché
empty