Enfants perdus de Roumanie ; histoire des orphelinats de Ceausescu Enfants perdus de Roumanie ; histoire des orphelinats de Ceausescu
Enfants perdus de Roumanie ; histoire des orphelinats de Ceausescu Enfants perdus de Roumanie ; histoire des orphelinats de Ceausescu
 / 

Enfants perdus de Roumanie ; histoire des orphelinats de Ceausescu

À propos

Images d'enfants maltraités, mal nourris, privés d'accès aux soins : en 1989, l'opinion internationale découvrait avec effroi l'enfer des « orphelinats » roumains. Des « pouponnières » aux « maisons d'enfants scolarisés » en passant par les « foyers » pour ceux que l'on considérait handicapés et « irrécupérables », ces structures mises en place sous Ceausescu dans l'ensemble du pays pour prendre en charge les enfants issus d'une politique nataliste sans précédent en accueillaient plus de 100 000... En s'appuyant sur des sources nationales et locales inexplorées, ainsi que sur de nombreux témoignages d'anciens mineurs placés, Jean-Philippe Légaut revient sur le fonctionnement de ce système dont le démantèlement devint un enjeu majeur de l'adhésion de la Roumanie à l'Union Européenne.

Sommaire

Introduction. La famille sous contrôle. Une politique nataliste. Que faire des « enfants du décret » ? La famille « idéale » et le soupçon. La jeunesse, « avenir lumineux de la Patrie ». L'assistance à l'enfance en danger. L'affirmation d'un État moderne Un système social ou socialiste ? 1970. Mythes et réalités de l'institutionnalisation. Comment chiffrer ? Une aura diabolique. Peu d'orphelins dans les orphelinats. Placement médical, social, familial. Le cas des familles tsiganes. Une protection catégorielle. Les « pouponnières ». Les maisons d'enfants scolarisés. Les institutions pour enfants handicapés « récupérables ». Vivre en institution. Manger, dormir, se vêtir. Hygiène, santé, sécurité. Recréer une atmosphère familiale ? Indiscipline et violence. Être éduqué en institution : l'exemple d'Ardud. Une réalité quotidienne essentiellement scolaire. Une éducation idéologique a minima. Sport et temps libre ? Quel encadrement ? Entrer et sortir. Des admissions et des transferts laborieux. De rares occasions de sorties. Des enfants marginalisés ? Visites et vacances. Fugues et échappatoires. La vie après l'institution. Le cas extrême des foyers-hôpitaux. « Orphelinats roumains » et « foyers-hôpitaux ». Un enfer bien réel. De l'absence de soins au laisser-mourir. Sur la scène internationale. La découverte des « enfants de Ceausescu ». Vague humanitaire et adoptions internationales. Vers une meilleure considération des droits de l'enfant ? Adhésion à l'Union européenne. Des conceptions de l'enfance opposées. Entre ouverture et chaos. Une expérience limitée de la démocratie interne. Des conditions matérielles désastreuses. Deux exemples d'une faillite. Travail « à la chaîne ». L'aide internationale en débat. La désinstitutionnalisation, ultime solution ? Des placements toujours nombreux. Des mentalités qui évoluent. « Le canard a été décapité, mais il court encore ». « Il faut fermer les orphelinats roumains ! ». La fin des foyers-hôpitaux ? Des alternatives insuffisantes. Et après ?

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > Période post-moderne (depuis 1989)

  • EAN

    9782363583314

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14.5 cm

Infos supplémentaires : Broché  

empty