Un cri fendu en mille ; les continents sont des radeaux perdus, 3 Un cri fendu en mille ; les continents sont des radeaux perdus, 3
Un cri fendu en mille ; les continents sont des radeaux perdus, 3 Un cri fendu en mille ; les continents sont des radeaux perdus, 3
 / 

Un cri fendu en mille ; les continents sont des radeaux perdus, 3

( Aucun avis )

À propos

Après la publication des recueils Une île en terre (2016) et Le poids d'un nuage (2017), Yvon Le Men nous offre le troisième volume de sa trilogie Les continents sont des radeaux perdus. Avec Un cri fendu en mille, l'heure n'est plus aux paysages de l'enfance ni aux oeuvres qui ont fait naître une conscience au monde. C'est de la découverte physique, sensible, amoureuse de ce monde dont nous parle ici le poète. Les premières destinations nous entraînent en Europe. Puis viennent les voyages au long cours, autour du mont Liban, à Bamako, en Afrique noire, en Chine, à Port-au-Prince ou au Brésil. D'un pays à l'autre, un même désir d'étreindre le monde, une même soif de découvertes, une même propension à se penser soi-même comme un autre. Un carnet de voyages, au coeur du monde, à travers soi.

Sommaire

Avant-propos.
- À Helsinki, dans le chalet d'Alexis Kivi.
- À cinq kilomètres, à un siècle de Goethe : Buchenwald.
- Brigitte, née de Sarah à Berlin en 1940.
- Sarah, en nature morte à Berlin en 2010.
- Gert.
- Un carreau de Delft.
- À Rome, au palais du Vatican.
- À Florence, au pied des fresques de Fra Angelico.
- Venise, au cimetière San Michele.
- Dans le plus petit restaurant de Lisbonne.
- Dans le train qui va de Cluj-Napoca en Transylvanie à Timisoara, dans le Banat...
- Balade de la Montagne noire.
- Bretagne - Bosnie, aller-retour.
- Un peuple de trop sur la terre ?
- Autour du Mont Liban.
- Dans l'aéroport de Doha.
- Sur la route d'Alger à Ghardaïa.
- À l'école des sourds de Bamako.
- Dans un jardin d'enfants à Bamako.
- Au bord du fleuve Congo.
- À Chengdu, dans la maison de Du Fu.
- Min Yue Cun, le village de La Lune claire porte haut son nom sous le ciel du Sichuan.
- Sur le plateau tibétain, en route vers le lac de la mer bleue.
- Autour du lac de la mer bleue.
- Au bord du fleuve jaune.
- Quelque part dans le ciel.
- Au sommet de la plus haute tour de Sao Paolo.
- Dans une école de Port-au-Prince.
- En Haïti, des artistes par milliers.
- Un ami de l'autre côté de l'océan.
- Saint-Pierre sans Miquelon sous le nuage islandais. Poème stabilisé.
- L'ouragan Ophélia.

Categories : Littérature générale > Poésie > Contemporaine

  • EAN

    9782362291944

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    13.6 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Yvon Le Men

Poète, auteur de récits, de romans, Yvon le Men est aussi un Étonnant Voyageur qui, de Saint-Malo à Bamako, de Sarajevo à Sào Paulo, se fait le passeur des poètes, des écrivains. De 2006 à 2008, il a publié une chronique hebdomadaire dans le journal Ouest-France : « Le tour du monde en 80 poèmes ». Ses textes, livres ou anthologies, sont traduits dans une douzaine de langues.

empty