/

Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Mauvaises filles (Fauve Révélation (Angoulême) 2017)

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Jin-joo est une mauvaise fille. Elle fume, découche, nargue ses professeurs et cause du souci à ses parents. Son père, un petit patron, n'a que ses poings pour exprimer sa peur de la voir mal tourner. Alors illa passe à tabac, régulièrement. La Corée subit la crise économique de la fin des années 1990 et la violence demeure la forme la plus simple et naturelle du contact humain. Au collège, les professeurs cognent les élèves et les anciennes rossent les nouvelles. Dans l'in- différence générale, on meurt sous les coups d'un père ou d'un petit copain. L'adolescente trouve un peu de chaleur humaine auprès de Jung-ae, la fille d'un petit voyou, encore plus paumée qu'elle. Une fugue avortée les mène jusqu'au quartier des bars à hôtesses. Si la famille de Jin-joo la récupère, la rue avale Jung-ae, qui n'aura pas de seconde chance. Le ton âpre et désespéré d'Ancco évoque le Céline de Mort à crédit. Vivre, c'est expier. Un instant de bonheur, d'insouciance, se paie comptant. Les hommes mènent des existences lourdes, tristes et solitaires, qui se révèlent vides de sens. «Dès qu'on met le pied dehors, constate Jin-joo, c'est plein de choses incompréhensibles. » Après Auiourd'hui n'existe pas, publié par Cornélius en 2009, Mauvaises filles confirme le talent u ~ i q u e d'Ancco. La construction multiplie les allers-retours entre le passé et le présent. Servie par un trait sec et précis, un noir et blanc désolé, elle rend inexorable et bouleversant ce voyage au bout de la nuit coréenne.

Bande Dessinées - 20.50 €

En stock dans 16 librairies Réserver en librairie

La librairie de la bande dessinée et de l'image (Angoulême) - Le mot du libraire

Jin-Joo est une mauvaise fille. Dans la société coréenne traditionnelle, les filles qui découchent, fument ou boivent, méritent des corrections. Les punitions corporelles sont monnaie courante et considérées comme un modèle d’éducation, utilisées non seulement par les parents mais aussi par les professeurs coréens dans les années 90. Jin-Joo subit donc régulièrement des raclées de son père. Arrivée à l’age adulte, devenue dessinatrice, Jin-Joo revient sur son adolescence et les expériences qu’elle a vécues.
"Prenant le prétexte d’épisodes de sa propre vie, Ancco dresse un tableau sans complaisance de la société coréenne tiraillée entre tradition et modernité. Ancco se fait le porte-parole du malaise de la jeunesse à travers une bande dessinée centrée sur la vie quotidienne des adolescents."
"La construction multipliant les allers-retours entre passé et présent, servie par un trait sec et précis, un noir et blanc de désolation" confirme le talent singulier d’Ancco dont Mauvaises Filles est le troisième album édité en France.

Autres informations

  • EAN 9782360811120
  • Disponibilité épuisé
  • Longueur 24 cm
  • Largeur 17 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 466 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes


empty