Une vie dans les marges t.1
Une vie dans les marges t.1
 / 

Une vie dans les marges t.1

À propos

Dernier livre de Yoshihiro Tatsumi, "A drifting life" est son ultime chef d'oeuvre sur lequel il a travaillé pendant plus de onze ans. Cette autobiographie prend racine à Osaka, où l'auteur passera son enfance, dans un Japon qui se remettait difficilement de sa défaite et des conséquences la seconde guerre mondiale.
À travers une quinzaine d'années - d'août 1945 à Juin 1960 - Tatsumi met en scène son double, Hiroshi Katsumi, qui doit faire face aux problèmes financiers de son père, à l'échec du mariage de ses parents, la jalousie et la mauvaise santé de son frère, et aux innombrables pièges qui l'attendent sur le marché hautement concurrentiel du manga dans la moitié du 20ème siècle.
Jeune, il rêve de marcher dans les traces de son idole, Osamu Tezuka le père du manga moderne (auteur d'Astro Boy, Le roi Léo, Black Jack, Prince Norman ). Il deviendra par la suite l'un de ses pairs et, parfois même son rival en terme de style.
A drifting life est le témoignage exceptionnel du fondateur du genre Gekiga.
"Nos aînés, écrit-il, nous avaient enseigné que la bd était comique. Il s'agissait de faire rire les lecteurs. Nous ne voulions plus de cela"

Categories : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Manga / Manhwa / Man Hua

  • EAN

    9782360810086

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    496 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    17 cm

  • Épaisseur

    4 cm

  • Poids

    1 302 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Yoshihiro Tatsumi

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Yoshihiro Tatsumi est né à Ôsaka en 1935. Il s'intéresse à la bande dessinée très jeune et, profitant de ce qu'il est originaire de la même ville qu'Osamu Tezuka, il trouve conseil auprès du Maître qui l'encourage à se lancer.
Dans les années 50, lassé des productions infantiles et commerciales proposées par les éditeurs d'alors, il invente le terme gekiga, qui servira à définir un style de bande dessinée plus adulte, et fonde un atelier avec six autres artistes pour mettre en pratique cette nouvelle approche narrative.
Le gekiga, qui privilégie le réalisme et la dimension psychologique des personnages, révolutionnera le manga et l'influencera du-rablement, ouvrant de nouvelles perspectives à une génération d'auteurs.
Durant cette période, et jusque dans les années 1980, les histoires de Tatsumi seront publiées sous forme de feuilletons dans denombreux magazines.
En France, c'est grâce à la revue Le cri qui tue que les lecteurs pourront découvrir quelques-unes de ses nouvelles à la fin des années 1970.
Tatsumi est aujourd'hui considéré comme un grand maître du manga et ses ouvrages sont traduits dans de nombreux pays. Toujours actif, il travaille actuellement à un projet de bandedessinée autobiographique retraçant les années fondatrices du gekiga.

empty