Mémoires d'un chataîgnier Mémoires d'un chataîgnier
Mémoires d'un chataîgnier Mémoires d'un chataîgnier
 / 

Mémoires d'un chataîgnier

À propos

Le grand témoin de cette longue histoire, c'est en effet le châtaignier dont la mémoire est à la fois tendre et délicate comme le fruit, et d'une robustesse hérissée qui le protège et le défend de tous les mauvais coups de la nature et des hommes quand ils se liguent et se déchaînent pour tout détruire. Car il y a ce livre, avec la passion amoureuse pour une terre ancestrale aussi splendide, une colère nourrie et vivifiante contre la barbarie rampante d'une technocratie moderne aussi bête qu'irresponsable dont nos sociétés nous apportent chaque jour les méfaits : il n'est pas trop de toute la sève et du sang vivarais pour en affronter l'inertie militante et la cingler comme il faut! C'est depuis longtemps contre cette armée de nains qu'Elyane Gastaud se bat : sa plus belle arme, et la plus redoutable, est encore cette poésie vigoureuse et savante qu'elle sait si bien affûter pour l'occire et, du même coup, balayer de si beaux horizons tous les miasmes, idéologiques, chimiques, institutionnels et mercantiles qui nous empoisonnent jusqu'à l'os ! Que l'on imagine pourtant pas ce roman livré à la seule virulence: il chante, il conte, il raconte, il évoque, il touche, il aime, il se souvient ... Avec lui nous partageons, au long des saisons et des âges, bonheurs et malheurs de familles où fleurissent, au fil des naissances et des morts, de beaux caractères, d'émouvantes destinées ou de douloureux destins : femmes fortes et coeurs sensibles au même courage, clans accrochés à la terre qui savent lutter sans se plaindre mais aussi engendrer des poètes, des musiciens et, aujourd'hui, des universitaires et des chercheurs qui, nous en sommes sûr - l'auteur de ce livre en est un remarquable exemple (et nous avons aimé le retrouver dans tel ou tel de ses personnages) - resteront dignes de cette civilisation plus gauloise que latine, plus celtique que provençale, en un mot ""singulière"" au sens le plus fort et le plus riche de ce mot. Un mot qui pourrait bien résumer ce roman si justement placé sous le signe d'un arbre dont l'auteur nous rappelle qu'il est, dans la langue de Virgile, du genre féminin ... Il nous promet alors - et nous le souhaitons vivement - d'autres récoltes, aussi roboratives et savoureuses que ce premier roman ! Paul Gravillon

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782359160451

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    542 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    390 g

  • Distributeur

    De Boree

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty