About

C'est peu dire que le terrain est miné : un État-nation bâti sur l'esclavage et la colonisation, des organisations politiques fidèles au pacte national-racial, un chauvinisme de gauche qui a progressivement éteint l'internationalisme ouvrier, une société civile indifférente aux ravages de l'impérialisme, et la profonde « asymétrie des affects » entre petits Blancs et sujets postcoloniaux. Telles sont quelquesunes des manifestations de « l'État racial intégral » disséqué dans la première partie de ce livre. La seconde partie propose une réflexion stratégique sur son dépassement car, on l'a vu encore récemment, l'État racial intégral comporte des brèches, colmatées faute d'avoir été consciemment élargies. C'est là qu'il faut « enfoncer le clou et aller à la recherche de l'intérêt commun », construire une politique décoloniale, inventer une dignité blanche concurrente de celle de l'extrême droite, défendre l'autonomie indigène et accepter de se salir les mains en ferraillant contre le consensus raciste. Alors, face au bloc bourgeois occidental ébranlé par les crises qu'il a lui-même provoquées, pourra se nouer l'alliance inédite des beaufs et des barbares.


Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Ecoles / Courants / Thèmes


  • Authors

    Houria Bouteldja

  • Publisher

    Fabrique

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Publication date

    20/01/2023

  • EAN

    9782358722506

  • Availablity

    Available

  • Nombre de pages

    200 Pages

  • Height

    16.8 cm

  • Width

    11 cm

  • Thickness

    1.9 cm

  • Poids

    176 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Houria Bouteldja

Houria Bouteldja est initiatrice et porte-parole du Parti des indigènes de la république. Elle a publié de nombreux articles et participé à de nombreuses conférences internationales. Dernier livre paru : Nous
sommes les Indigènes de la république (avec Sadri Khiari), Amsterdam, 2012.

empty