Judaïsme et révolution
Judaïsme et révolution
 / 

Judaïsme et révolution

À propos

On a coutume d'opposer Athènes et Jérusalem, la philosophie et la Bible, la raison et la foi, etc.
Faisons table rase, partons d'une autre axiomatique : il y a deux sexes, il y a deux classes.
Réexaminons, depuis cet axiome, l'apport de la philosophie, de la Bible, de la psychanalyse, à notre connaissance de ce réel : homme/femme, dominant/dominé.
Dans Le désir ouvrier de la philosophie, Ivan Segré, philosophe et talmudiste, poursuit une lecture de Spinoza, de Marx ou de Freud, mis en regard des textes de l'antique tradition hébraïque (composée de la Bible et du Talmud).
Il y est aussi question, bien entendu, du christianisme, singulièrement de Paul, et de Lacan.
Il y est en revanche peu question de Mahomet et de l'islam, pour des raisons historiques : le Talmud se clôture au vie siècle, l'islam apparaît au viie. L'examen est donc reporté.
Mais le principe est le même : les véritables divisions ne sont pas entre juifs, chrétiens, musulmans, etc., ou entre religieux et laïcs, elles sont transversales, divisant les identités elles-mêmes. Car ce qui divise réellement, ce qu'il importe de penser, c'est ce réel :
Homme/femme, dominant/dominé. Analysant conjointement les textes plus antiques et les plus modernes, l'auteur s'interroge sur les invariants de la pensée émancipatrice.

Categories : Religion & Esotérisme > Judaïsme > Judaïsme généralités

  • EAN

    9782358720663

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    336 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    366 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty