Les gentilles princesses seront-elles de méchantes reines ?
 / 

Les gentilles princesses seront-elles de méchantes reines ?

, (Illustrations)

À propos

Nouvelles salves d'histoires de princesses ! Si Pétra, Andréa, Claudia Elisabeth Maria, ou Anastasia, peuvent être parfois à cheval... ce n'est certainement pas sur les clichés.
Après le très remarqué Les méchantes reines étaient-elles de gentilles princesses ? Grégoire Kocjan revient, avec son humour féroce devenu sa marque de fabrique. Utilisant le matériau des contes traditionnels pour passer au crible de la satire notre société, il continue à en dépeindre les travers, à nous parler de liberté, d'amour et d'égalité. Léo Méar illustre, avec truculence et respect, quelques passages remarquables. Nos préjugés n'ont qu'à bien se tenir car encore une fois, ils risquent d'être bien bousculés !



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles > Nouvelles

  • EAN

    9782358711487

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    120 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    200 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Grégoire Kocjan

On sait peu de choses sur Grégoire Kocjan mis à part qu'il est auteur de quelques chefs-d'oeuvre en littérature jeunesse, que c'est un comédien respecté de ses pairs, qu'il est également chanteur de charme, virtuose à la clarinette et illustrateur à ses heures perdues. Marin et aventurier dans l'âme, il aurait fait le tour du monde en réussissant des mots fléchés de force 8-9 et aurait construit sa maison sans outil et d'une seule main. Pour finir, il paraît qu'il est extrêmement beau. Mais il préfère qu'on ne parle pas de tout cela dans sa bio car il faut reconnaître qu'en plus il est modeste.

Léo Méar

  • Naissance : 31-7-1989
  • Age : 32 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né le 31 juillet 1989 à Nantes, c'est à Trentemoult (petit
village au sud de Nantes) que LÉO MÉAR grandit et fait ses
premières traces de doigts sur papier. Après une formation
en illustration à l'école Pivaut (toujours à Nantes), il se
lance en tant qu'illustrateur indépendant et continue à
faire des traces de doigts tout en cherchant comment
transmettre ce qu'il se passe dans sa tête. La matière, la
couleur, les formes dans le format, et l'air ont une place
importante dans sa recherche et structurent son travail.
Il propose également des ateliers d'illustration pour les
enfants et réalise des maquettes pour l'édition jeunesse.

empty