Les enfants migrants à l'école
 / 

À propos

Terre d'accueil historique, la France a scolarisé de nombreux enfants étrangers tout au long du XXe siècle en privilégiant une approche centralisée et universaliste. Depuis les années 1970, la prise en charge des enfants migrants a évolué dans une perspective inclusive. L'arrivée de familles migrantes et en demande d'asile, et l'accroissement du nombre de mineurs non accompagnés induisent un défi de taille pour le milieu scolair e Les 9 chapitres abordés par des chercheurs de différentes disciplines (sociologie, histoire sociale, droit, didactique des langues, sciences de l'éducation) proposent une vision pluridisciplinaire des politiques éducatives qui conditionnent les vécus de l'enfance et de la jeunesse migrantes. Ce recueil éclaire les problématiques socio-éducatives et didactiques au prisme de la question migratoire et au regard des biographies langagières et scolaires.
Les approches historique et quantitative permettent d'appréhender l'évolution des migrations enfantines et juvéniles, tandis que le droit à l'éducation de ces jeunes dans le contexte français est mis en regard des référentiels institutionnels européens.
L'analyse ethnographique des expériences sociales et des relations pédagogiques des enfants et jeunes migrants offre des clés de compréhension relatives tant à leurs trajectoires et projets migratoires qu'à leurs parcours en France. Mais elle interroge aussi l'école et la place des élèves migrants en son sein. Plus concrètement, au sein des classes, les choix d'enseignement linguistique pour un public identifié comme « allophone » sont questionnés à l'aune des évolutions institutionnelles et didactiques.

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Migrations / Immigration / Intégration

  • EAN

    9782356877727

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    16.5 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    500 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Maitena Armagnague

Maïtena Armagnague est sociologue et Fellow de l'Institut
Convergences Migrations (ICM). Elle travaille sur l'expérience
scolaire d'enfances et jeunesses minorisées, les relations interethniques
et les relations pédagogiques en contextes ségrégués.
Elle est l'auteur de Une jeunesse turque en France et en Allemagne,
Le Bord de l'eau.

Claire Cossee

Claire Cossée est sociologue à l'UPEC (LIRTES). Nombre
de ses publications portent sur les rapports majoritaires-minoritaires
et la prise de parole des groupes minorisés à partir d'une
approche intersectionnelle.

Catherine Mendoca Dias

Catherine Mendonça Dias est chercheure en sciences
du langage et didactique du français, au DILTEC. Ses recherches
portent sur l'appropriation du français par les élèves allophones
en milieu scolaire. Elle a participé à des coordinations d'ouvrages
dont Allophonie. Inclusion et langues des enfants migrants à
l'école, Lambert Lucas, 2020.

Isabelle Rigoni


Isabelle Rigoni est sociologue et travaille sur les questions
de migration et d'éducation ainsi que sur les mobilisations
des professionnels et des bénévoles de l'accompagnement
socio-éducatif.

Simona Tersigni

Simona Tersigni est sociologue et membre du Sophiapol.
Ses recherches concernent les relations interethniques au
prisme d'une approche intersectionnelle, dont l'âge notamment.
Elle a co-dirigé l'ouvrage Le religieux au prisme de l'ethnicisation
et de la racisation. Appartenances in-désirables, Petra.

empty