Le liberalisme politique expliqué aux jeunes gens

À propos

L'auteur dénonce les idées reçues sur le libéralisme politique. Contrairement à Michea, il refuse de se plier à l'injonction de ne pas séparer le libéralisme politique du libéralisme économique.
La liberté de l'homme n'est pas la même que celle de la finance. Il ne peut y avoir de liberté s'il n'y a pas d'égalité. Or, l'économie reconstruit les inégalités.
La liberté dont parle la philosophie politique libérale n'est pas celle que revendique la théorie économique néo-classique. Le libéralisme politique perd sa portée émancipatrice s'il n'adjoint pas au primat de la souveraineté individuelle, les valeurs d'égalité et de solidarité.
L'attention accordée à l'égalité peut sembler excessive mais elle vise à montrer la compatibilité avec la liberté.
Quant à la place accordée à la solidarité, elle est nodale. Sans elle, la connivence entre libéralisme et socialisme, qui dessine un autre avenir que celui de la globalisation néo-libérale, est privée de fondements.



Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Comportements électoraux

  • EAN

    9782356876751

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    72 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    120 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Alain Policar

Alain Policar est professeur de sciences sociales à l'université de Limoges et chercheur associé au Cevipof (Sciences Po Paris). Il est notamment l'auteur de La Justice sociale. Les enjeux du pluralisme (Armand Colin, 2006).

empty