Fragments d'un discours amoureux Fragments d'un discours amoureux
Fragments d'un discours amoureux Fragments d'un discours amoureux
 / 

Fragments d'un discours amoureux (1 CD AUDIO ; 1H10 ; LU PAR FABRICE LUCHINI)

 (Lu par FABRICE LUCHINI)

( Aucun avis )

À propos

Décrivant son projet pour Fragments d'un discours amoureux, Barthes précise que « tout est parti du principe qu'il fallait faire entendre la voix de l'amoureux ». D'où le choix d'une « méthode dramatique: ici, pas de théorisation de ce discours amoureux, mais sa seule expression. « C'est un portrait qui est proposé, mais ce portrait n'est pas psychologique » ; il se fait l'écho de « quelqu'un qui parle en lui-même, amoureusement, face à l'autre - l'objet aimé -, qui ne parle pas ».
Un texte si juste qu'il retentit en chacun, longuement.
« C'est donc un amoureux qui parle et qui dit »

Sommaire

1.Absence.
2.Altération .
3.Angoisse.
4.Annulation.
5.Atopos.
6.Attente.
7.Casés.
8.Conduite.
9. Contacts.
10.Dédicace.
11.Etreinte.
12.Fading.
13.Fête.
14.Insupportable.
15.Jalousie.
16. Je-t-aime.
7.Rencontre.
Pour cette « dramaturgie » d'un discours amoureux tour à tour lucide, ironique, douloureux, impossible de rêver plus subtile interprétation que celle de Fabrice Luchini, dont l'intelligence et l'amour des mots rendent à Roland Barthes le plus bel hommage qui soit."

Categories : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782356412713

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    18.8 cm

  • Largeur

    13.8 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    80 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    CD Audio

Infos supplémentaires : Livre lu  

Roland Barthes

Né à Cherbourg le 12 novembre 1915
Décédé à Paris le 26 mars 1980
A la suite d'études de lexicologie et de linguistique, Roland Barthes participe en 1934 à la formation du groupe 'défense républicaine anti-fasciste', en réaction aux événements qui ravagent l'Europe. Souffrant d'une faiblesse pulmonaire, il est toutefois réformé en 1939. Il occupe alors successivement plusieurs postes - bibliothécaire à l'Institut français de Bucarest, lecteur à l'université d'Alexandrie, conseiller littéraire aux éditions de l'Arche - et participe également au lancement de plusieurs revues comme Arguments et la Quinzaine littéraire. Essayiste et sémiologue reconnu, il cherche à rompre avec la pensée de Saussure. En tant que directeur d'études à l'EHESS et attaché de recherche en sociologie au CNRS, il approfondit ses analyses du mythe et du signe. Une exposition lui a été consacrée à Paris au centre Pompidou en 2002-2003.

Écoutez la sélection d'extraits audio
empty