Edith Piaf, la voix, le geste, l'icône ; esquisse anthropologique Edith Piaf, la voix, le geste, l'icône ; esquisse anthropologique
Edith Piaf, la voix, le geste, l'icône ; esquisse anthropologique Edith Piaf, la voix, le geste, l'icône ; esquisse anthropologique
 / 

Edith Piaf, la voix, le geste, l'icône ; esquisse anthropologique

,

( Aucun avis )

À propos

Il ne s'agit pas ici d'une biographie de la chanteuse comme il en existe des dizaines, mais plutôt d'une lecture tout à fait inédite, d'une analyse menée sous un angle assez original puisque la carrière d'Édith Piaf y est décryptée de manière sociologique. C'est bien ici d'une anthropologie de la performance chantée dont il est question. Le coeur de l'ouvrage est consacré à la stylisation du personnage et de la personne d'Édith Piaf, à l'avènement de son iconicité. L'auteur s'est ainsi attachée à saisir les langages scéniques (systèmes symboliques verbaux et non verbaux), allant au plus près de la grammaire des gestes vocaux de la chanteuse, en la confrontant à d'autres grandes interprètes de la chanson française : Damia, Barbara, Juliette Gréco, Catherine Ribeiro.

Categories : Arts et spectacles > Musique

  • EAN

    9782355321306

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    398 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Poids

    1 165 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Joëlle-Andrée Deniot

Joëlle-Andrée Deniot, docteur ès lettres et sciences humaines, est professeur de sociologie à l'université de
Nantes. Directrice du master « Expertise des professions et institutions de la culture », elle enseigne la socioanthropologie
de l'esthétique, du langage, de l'image. Elle a dirigé le Lersco-CNRS, puis l'EA du Lestamp -
Université de Nantes de 1993 à 2004. Depuis 2005, elle est responsable du Lestamp-Association, et membre
de IASPM francophone-Europe. Elle a notamment publié Usine et coopération ouvrière (Anthropos, 1983)
et Le Bel Ordinaire (L'Harmattan, 1996), a codirigé plusieurs ouvrages collectifs tels que Métamorphoses
ouvrières (L'Harmattan, 1996), Dire la voix (L'Harmattan, 2000) ou encore Les Peuples de l'art
(L'Harmattan, 2006), et a publié de nombreux articles sur la chanson.

Mireille Petit-Choubrac

Mireille Petit-Choubrac, diplômée de l'école des Beaux-Arts de Toulouse, travaille aujourd'hui comme
plasticienne dans la région nazairienne. La musique ayant toujours fait partie de son univers, elle commence
sa carrière par des portraits de chanteurs. Passionnée de dessin, elle réalise également des croquis sur le vif
pour des ensembles chorégraphiques. C'est avec enthousiasme qu'elle a mis son talent en oeuvre pour
agrémenter l'ouvrage de Joëlle-Andrée Deniot de « visages et langages scéniques », conciliant son attrait
pour la chanson et son plaisir à capter des moments sensibles. Plus que de simples illustrations, ses dessins
calligraphient l'indicible, soutenant ainsi la très riche analyse ici faite d'Édith Piaf.

empty