Cultures pornographiques ; anthologie des porn studies Cultures pornographiques ; anthologie des porn studies
Cultures pornographiques ; anthologie des porn studies
Cultures pornographiques ; anthologie des porn studies
 / 

Cultures pornographiques ; anthologie des porn studies

À propos

Aucun résumé n'est disponible

Sommaire

Sur les cendres encore chaudes des sex wars qui opposent alors en Grande-Bretagne et aux États-Unis mouvements antipornographie et mouvements anti-censure, une constellation de nouvelles approches critiques de la pornographie émerge à la fin des années 1980. Ce programme de recherche inauguré par Richard Dyer et Linda Williams vise au dépassement de ce que Jane Juffer appelle les « binarismes fatigués » issus des débats « pour ou contre » la pornographie. Il s'agit désormais de s'interroger sur « les conditions matérielles et discursives dans lesquelles les différents types de pornographie sont produits, diffusés et consommés ».
Ces travaux se situent en rupture par rapport aux approches scientifiques misérabilistes jusquelà prédominantes. De la psychologie béhavoriste à la criminologie, en passant par la critique de cinéma élitiste, si « la pornographie n'était jusque-là pas perçue comme porteuse de complexité c'est, comme l'explique Laura Kipnis, parce que son public n'était lui-même pas perçu comme porteur de complexité ». Les porn studies prennent au contraire au sérieux la multiplicité des sousgenres pornographiques, la polysémie des textes, des sons et des images ainsi que les capacités interprétatives de ses publics.
Le « boom » actuel des porn studies est contemporain du développement d'Internet, d'une démocratisation de l'accès à la pornographie, notamment pour les femmes, d'une diversification du porno. À rebours des paniques morales réveillées par la prolifération et l'accessibilité croissante de la pornographie, la nouvelle génération des porn studies développe des analyses rigoureusement documentées de ces transformations.
Une femme sur cinq et un homme sur deux déclarent aujourd'hui en France visionner « souvent » ou « parfois » du porno. Le porno est ainsi partie prenante de nos expériences quotidiennes et contribue (de manière ambivalente et conflictuelle) à la redéfinition publique et intime du genre et des sexualités. Cette anthologie s'adresse à tous ceux qui s'intéressent - ou qui n'osent pas encore s'intéresser - à la pornographie et, plus largement, aux représentations médiatiques du corps, des émotions, du genre et des sexualités.

Categories : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages

  • EAN

    9782354801434

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14.1 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    392 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty