La marche pour l'égalité et contre le racisme La marche pour l'égalité et contre le racisme
La marche pour l'égalité et contre le racisme La marche pour l'égalité et contre le racisme
 / 

La marche pour l'égalité et contre le racisme

À propos

Trente ans après, que reste-il de la Marche pour l'égalité et contre le racisme de l'automne 1983 ?
Initiée par des jeunes du quartier des Minguettes à Vénissieux et des militants antiracistes de la Cimade à la suite des rébellions urbaines de la banlieue lyonnaise, cette mobilisation sans précédent est un événement à la fois mythique et méconnu. Mythique parce qu'il symbolise l'apparition dans l'espace public des enfants d'immigrés post-coloniaux. La Marche représente une sorte de « Mai 68 » des jeunes immigrés qui prennent la parole et formulent des revendications contre les crimes racistes, pour l'égalité devant la justice et la police, le droit au travail, le droit au logement, l'accès à la culture, etc.
Paradoxalement, la Marche est aussi méconnue. Ce livre a pour objectif d'éclairer certaines zones d'ombre grâce à un travail scientifique fondé sur une démarche empirique. L'analyse de cet événement est une porte d'entrée idéale pour éclairer les relations sociales entre groupe national majoritaire et groupes minoritaires, au travers d'enjeux cruciaux pour la société tout entière :
Légitimité de la présence des immigrés sur le territoire, reconnaissance des déviances policières violentes, recrudescence des crimes racistes, passage de la rébellion violente à l'action collective non-violente, politisation des jeunes de cité, question post-coloniale, construction du « problème musulman », etc.
L'histoire de la Marche constitue un puissant révélateur de ces enjeux politiques toujours d'actualité.

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Faits de société / Actualité

  • EAN

    9782354801335

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    264 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    328 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Abdellali Hajjat

Abdellali Hajjat est sociologue, maître de conférences en science politique, université Paris-Ouest Nanterre. Il est également l'auteur de Les frontières de l'« identité nationale » (La Découverte, 2012).

empty