Le roi disait que j'étais diable (1 cd mp3 ; lu par Annie Berrebi)

 (Lu par Annie Berrebi)

À propos

Depuis le XIIe siècle, Aliénor d'Aquitaine a sa légende. On l'a décrite libre, sorcière, conquérante : « le roi disait que j'étais diable », selon la formule de l'évêque de Tournai.

Clara Dupont-Monod reprend cette figure mythique et invente ses premières années comme reine de France, aux côtés de Louis VII. Leurs voix alternent pour dessiner le portrait poignant d'une Aliénor ambitieuse, fragile, et le roman d'un amour impossible.
Des noces royales à la seconde croisade, du chant des troubadours au fracas des armes, émerge un Moyen Age lumineux, qui prépare sa mue.

Retenu sur la première liste du prix Fémina 2014, «Le roi disait que j'étais diable» figurait parmi les huit romans qui restaient en piste pour le Prix Goncourt 2014.

Clara Dupont-Monod a obtenu une maîtrise d'ancien français à la Sorbonne. Elle publie son premier texte, Eova Luciole, (roman) en 1998. La Folie du roi Marc, (roman) met en scène le mari oublié d'Yseut, dans le mythe de Tristan et Yseut. Histoire d'une prostituée, (document) raconte le quotidien et la psyché d'une prostituée, que l'écrivain a rencontrée et suivie pendant un an. Son quatrième ouvrage, La Passion selon Juette, (roman) décrit le combat d'une femme du XIIe siècle qui refuse les diktats d'un monde où les femmes n'ont pas leur mot à dire face à une Église toute-puissante. Ce roman obtient le prix Laurent-Bonelli Virgin-Lire. Il est retenu dans la liste du Femina et reste jusqu'à la dernière liste du prix Goncourt 2007. En 2011, elle publie Nestor rend les armes, (roman) un texte sur un homme obèse.



Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles de genre > Roman historique > Moyen Age

  • EAN

    9782353831876

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    14.5 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    77 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    CD Audio

Infos supplémentaires : Livre lu  

empty