Amorces Amorces
Amorces
Amorces
 / 

À propos

Le temps des grands récits, progressistes ou révolutionnaires, est paraît-il fini.
Tant pis, tant mieux : nous préférions les histoires brèves, contes, nouvelles ou apologues, qui laissent l'intime et le politique s'entrecroiser, en donnant sa part au silence. réunit des textes qui tentent l'exercice : pour résister au nouveau gouvernement des âmes et des corps, pour repousser le sentiment qu'il n'y a plus rien à inventer, ils tracent des figures libres qui prennent l'actualité de côté, ouvrent en elle la possibilité un peu oblique d'une fiction, arrachent la rêverie à l'espace privé pour lui donner, un instant, une portée collective.
Gilles Deleuze nommait " flagrant délit de légender " cet usage de l'imaginaire, clandestin et minoritaire. II le définissait ainsi : " extraire du mythe un actuel vécu, qui désigne en même temps l'impossibilité de vivre. " Ceci est un livre d'images.

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités

  • EAN

    9782350960203

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    136 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    186 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty