Précis des apparences Précis des apparences
Précis des apparences Précis des apparences
 / 

Précis des apparences

Over...

Ce troisième volume élargit la critique de l'expressivité, au profit de la notion d'apparence, à l'art en général, à la politique et à la philosophie.
Le livre commence par un prologue où l'on montre que la recherche, issue de la tradition herméneutique judéo-chrétienne, d'un sens dissimulé et mystérieux de la réalité s'oppose à la vision, grecque, selon laquelle la réalité est déjà elle-même sa signification.
C'est cela que désigne le terme d'apparence.
Le premier chapitre met en oeuvre la critique de l'expressivité dans l'art, pris comme moyen de communication au même titre que de dissimulation d'un sens.
Le deuxième chapitre critique la politique et la morale qui se déduisent de la perspective expressionniste.
Le dernier chapitre fait état des formes philosophiques dont la notion d'expression semble être la clef de voûte et expose à leur encontre une esquisse de philosophie des apparences.

Sommaire

Prélude I. Esthétique de l'apparence 1. Chauvet. - 2. L'oeuvre et son double. - 3. Le hasard créateur. - 4. La belle apparence. Vérité et mensonge au sens intra-esthétique. - 5. L'apparence, l'apparition, l'apparaître. - Épilogue : la joie esthétique.
II. Politique de l'apparence 1. Les infortunes de la vertu moralisante. - 2. Les vertus du paraître. - 3. La force du discours. Le roi et son portrait.
III. Expression et illusion 1. L'apparence et le bon sens. - 2. Monde apparent et mondes vrais. - 3. Expressionnisme transitif, illusion transcendante. - 4. Expressionnisme intransitif, illusion immanente. - 5. L'inexpressive réalité. - Coda.
Langage et réalité.
Finale. Narcisse ou l'apparence. Les simulacres de l'amour

Genres : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • ISBN

    9782350881225

  • Beschikbaarheid

    Beschikbaar

  • Aantal pagina's

    140 Pagina's

  • lengte

    22.6 cm

  • breedte

    16 cm

  • dikte

    1.4 cm

  • Bestandsgrootte

    390 g

  • Verdeler

    Belles Lettres

  • Formaat

    Grand format

Bijkomende informatie : Ingenaaid  

Santiago Espinosa

Santiago Espinosa, né en 1978 à Mexico, est docteur et professeur en philosophie.ÿSon mémoire de master (publié chez L'Harmattan en 2007) porte sur la philosophie de la musique chez Schopenhauer : L'ouïe de Schopenhauer.ÿMusique et réalité). Inspiré par la philosophie de Clément Rosset, il écrit une thèse sur la musique où il défend, dans un premier temps, l'idée que la musique n'exprime qu'elle-même, c'està- dire des rapports musicaux suscitant des émotions proprement musicales. Il tire de cette analyse la conclusion que la musique et « le réel » - ou ce qui existe - ont ceci en commun qu'ils ne sont que ce qu'ils sont, qu'ils n'ont aucune espèce de signification (ils sont « tautologiques »), et que l'affirmation inconditionnelle de leur insignifiance essentielle est, paradoxalement, source de joie de vivre (au sens nietzschéen, « tragique »). Cette première partie a été publiée chez Encre Marine en 2013 - L'inexpressif musical - et a été vivement saluée par la presse.

empty