L'inexpressif musical ; question sans réponse L'inexpressif musical ; question sans réponse
L'inexpressif musical ; question sans réponse L'inexpressif musical ; question sans réponse
 / 

L'inexpressif musical ; question sans réponse

,

À propos

La musique, disait Strawinsky, est inexpressive par essence. Elle n'exprime ni les idées ni les émotions humaines; elle n'exprime qu'elle-même. Le sens et la beauté de la musique sont essentiellement musicaux: ils se trouvent dans les arrangements des sons dans le temps; toute autre "signification" de la musique est extra-musicale, et par là non-musicale. Aussi ce sens et cette beauté sont-ils inhérents à l'objet musical, c'est-à-dire à un objet qui n'existe qu'au présent, dans la mobilité, l'instantané, l'éphémère. En cela la musique se rapproche de la vie et constitue ainsi un objet merveilleux permettant à l'homme de se réconcilier avec le temps, d'où ce pouvoir infaillible qu'elle a, lorsqu'on lui prête l'oreille, de susciter la joie. De l'inexpressivité de la musique à l'inexpressivité du réel, et vice versa; de la joie musicale à la joie de vivre, et inversement.Santiago Espinosa (Mexico, 1978) est docteur en philosophie et traducteur. Ses travaux ont comme centre d'intérêt le rapport entre musique, littérature et philosophie.Clément Rosset (Carteret, 1939) a enseigné la philosophie de 1967 à 1998 à la Faculté de Nice. Oeuvres principales: La Force majeure et Le Réel et son double.

Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782350880662

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    134 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    345 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Santiago Espinosa

Santiago Espinosa, né en 1978 à Mexico, est docteur et professeur en philosophie.ÿSon mémoire de master (publié chez L'Harmattan en 2007) porte sur la philosophie de la musique chez Schopenhauer : L'ouïe de Schopenhauer.ÿMusique et réalité). Inspiré par la philosophie de Clément Rosset, il écrit une thèse sur la musique où il défend, dans un premier temps, l'idée que la musique n'exprime qu'elle-même, c'està- dire des rapports musicaux suscitant des émotions proprement musicales. Il tire de cette analyse la conclusion que la musique et « le réel » - ou ce qui existe - ont ceci en commun qu'ils ne sont que ce qu'ils sont, qu'ils n'ont aucune espèce de signification (ils sont « tautologiques »), et que l'affirmation inconditionnelle de leur insignifiance essentielle est, paradoxalement, source de joie de vivre (au sens nietzschéen, « tragique »). Cette première partie a été publiée chez Encre Marine en 2013 - L'inexpressif musical - et a été vivement saluée par la presse.

Clément Rosset

Clément Rosset est né le 12 octobre 1939 à Carteret (Manche). Ancien élève de l'École normale supérieure (Ulm), agrégé de philosophie, docteur ès lettres, il a enseigné pendant 30 ans la philosophie à l'Université de Nice. Il est mort à Paris le 27 mars 2018.

empty