Over...

Ce livre s'attache à réfléchir sur la révolution informationnelle, qui s'impose autour de nous dans son évidence massive (informatisation, internez, mobiles et smartphones, etc).
Il s'agit d'une part de se demander en quoi et jusqu'à quel point elle mérite vraiment d'être regardée comme une révolution, d'autre part de réfléchir sur ce qu'elle modifie peut-être quant à l'idée même de la technique. Le chapitre introductif présente une telle enquête. Pour répondre à cette question, le livre commence par essayer de décrire notre rapport à la chose computationnelle, aux ordinateurs, à l'internet, et au monde à travers les uns et les autres.
Une véritable phénoménologie de l'expérience du computationnel est proposée dans le second chapitre du livre. Puis, dans un troisième chapitre, on essaie de dégager la figure nouvelle de la technologie, non assimilable à la technique classique et apportée par la révolution informationnelle. On tente même une analyse des diverses formes de la pratique humaine contemporaine, et examinant dans quelle mesure elles peuvent correspondre aux formes de la technique traditionnelle, et, respectivement, de la nouvelle technologie.
Finalement, on propose un épilogue, qui avance l'idée que la mutation du computationnel est typiquement nôtre, manifeste un trait essentiel de l'humanité. Ce qui ne veut pas dire que cette "révolution" ne puisse pas avoir ses dangers.



Genres : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • ISBN

    9782350880501

  • Beschikbaarheid

    Beschikbaar

  • Aantal pagina's

    195 Pagina's

  • lengte

    17 cm

  • breedte

    11.5 cm

  • dikte

    1 cm

  • Bestandsgrootte

    135 g

  • Verdeler

    Belles Lettres

  • Formaat

    Grand format

Bijkomende informatie : Ingenaaid  

Jean-Michel Salanskis

Jean-Michel Salanskis, professeur de Philosophie des Sciences, Logique et Epistémologie à l'Université de Paris X Nanterre, a travaillé dans le domaine épistémologique, sur la phénoménologie et la philosophie contemporaine, ainsi que sur la tradition juive. Ouvrages récents liés à celui-ci : Heidegger (1997), Husserl (1998), Sens et philosophie du sens (2001), Extermination, loi, Israël (2003), Talmud, science et philosophie (2004).

empty