L'orchestration du quotidien : design sonore et écoute au 21e siècle

À propos

Qu'ont en commun le « taa dam tâ-dâm » d'une annonce de la SNCF, le « ting » de validation d'un titre RATP, le « tu-tû-du dûûûû » d'un certain opérateur de télécoms, mais aussi le « pop » d'ouverture d'un jus de fruit, le « clic » d'un tube de mascara de luxe ? Tous ces sons et environnements qui font partie de notre quotidien partagent le fait d'avoir été composés. Derrière leur grande disparité, ils relèvent de ce que l'on nomme le design sonore. Sous ses formes commerciales dominantes, ce dernier agit comme un révélateur des évolutions récentes du capitalisme. Lorsqu'il se fonde, bien plus rarement, sur une exigence d'utilité sociale, il peut en revanche devenir un outil d'émancipation.
Pour appréhender les spécificités du design sonore, Juliette Volcler entrecroise des cultures industrielles généralement étanches les unes aux autres et tire des fils entre des époques, des pratiques, des secteurs ou des objets auparavant isolés. Optant pour une approche littéraire et subjective, elle applique l'exercice de la critique sonore à l'espace urbain comme à des boissons gazeuses, à des alarmes autant qu'à des installations artistiques. À travers le design sonore et son développement actuel comme outil d'ingénierie sociale se pose plus largement la question politique de l'écoute au 21e siècle. Cet ouvrage invite ainsi les lectrices et lecteurs à opérer un déplacement dans leur manière d'entendre le quotidien et à éveiller une écoute critique.



Sommaire

Remerciements.
«Siiih siiih si-suirrrr» : des oiseaux et des notifications.
Le design sonore existe-t-il ?
«BRAAAM ! » : le pittoresque en son surround.
Le stade puzzle du design sonore.
«Scrouitch, flap, scheee.../ Je compose un paysage » : bruitage et design.
La nouvelle ère du son.
«Tû-tu-du dûûûû» : le langage des objets.
Écouter le paysage ou écouter les hommes ?
«Taa dam tâ-dâm» : la lente évolution de la SNCF vers une « identité sonore ».
L'avènement des « sons-bruits ».
«Shouuuuuuuuu » : et la voiture devint une mélodie.
Au commencement, le design sonore était deux.
« Et les Shadoks pompaient... » : le design, enfant terrible de l'électroacoustique.
À la conquête de l'espace public sonore.
«Tii dam tii dam tidâdam !» : le monde merveilleux de la signalétique sonore.
De l'extractivisme sonore et auditif.
«Scritch-scratch » : de la maîtrise du bruit à la maîtrise des affects.
Une « politique de l'expérience sensorielle » : ou l'écoute mise à nu par le design même.
« I'm siiiiinging in the rain... » : la scénarisation de l'espace public.
« Quelle éthique du design industriel ? ».
« Ting ! » : le comportementalisme sonore.
Le design sonore peut-il être négatif ?
«Uîuîuîuîuîuîuîuîuîuîuîuîuî» : alarmes, sirènes et armement.
Façonner des bulles ou façonner du commun.
Notes.

Sección : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société

  • EAN

    9782348064715

  • Disponibilité

    Disponible

  • Páginas

    180 Pages

  • Longueur

    20.7 cm

  • Largeur

    14.2 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Peso

    228 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Juliette Volcler

Juliette Volcler est chercheuse indépendante, productrice et critique sonore, et coordinatrice de la rédaction de la revue dédiée au son Syntone (en ligne et papier). Elle est aussi l'auteure de Le son comme arme. Les usages policiers et militaires du son (2011), Contrôle (2017) et L'orchestration du quotidien (2022) aux éditions La Découverte.

empty