Chimère(s) 1887 T.6 ; nuit étoilée Chimère(s) 1887 T.6 ; nuit étoilée
Chimère(s) 1887 T.6 ; nuit étoilée Chimère(s) 1887 T.6 ; nuit étoilée
 / 

Chimère(s) 1887 T.6 ; nuit étoilée

(Scénariste), (Scénariste), (Dessinateur)

À propos

Chroniques d'une maison close.

Après un passage au Panama, Chimère débarque à Amsterdam où, aidée d'Oscar qui est devenu son garde du corps et amant, elle continue de chercher son père Théo. Mais sa piste la renvoie tout droit à Paris où les retrouvailles ne se passent pas bien... De retour à la Perle pourpre pour en entretenir sa mère, Chimère découvre que Gisèle, terrassée par la maladie, ne parvient plus à tenir l'établissement comme avant. Et la jeune femme n'est pas au bout de ses surprises. Elle ignore que son véritable père n'est pas Théo mais son frère, interné à Arles pour troubles psychiatriques...

Découvrez la conclusion des aventures de la jeune Chimère, dans le monde à la fois rude et fascinant de la fin du XIXe siècle, où les destins brisés s'écrivent à l'ombre des plus grandes innovations artistiques et scientifiques de l'époque.

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Action / Aventures

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Policier / Thriller

  • EAN

    9782344016473

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    56 Pages

  • Longueur

    32 cm

  • Largeur

    24 cm

  • Épaisseur

    1 cm

Vincent

Aujourd'hui Lyonnais, Vincent est né à Aurillac dans le Cantal en 1974. Formé à l'école îmile Cohl de Lyon, il débute en 1997 et 1998 dans l'univers des jeux vidéo, chez Calysto, puis chez Doli Denki jusqu'en 2004, année où il collabore à l'adaptation en jeux vidéo de "Winnie l'Ourson" pour la société Disney. Depuis toujours tenté par la bande dessinée, il publie ses premières planches dans la revue "Aviasport" tout en mettant au point un projet personnel.C'est en 2005 qu'il propose Albatros aux éditions Glénat, série dont le premier album est publié l'année suivante. Il revendique l'énergie tenace dans le trait de Régis Loisel et l'art de la mise en scène de Bernard Yslaire. Rares sont les jeunes auteurs qui font preuve d'une telle perfection dans l'élaboration du scénario et d'une aussi grande maturité graphique. Suivant le gré de ses envies, après sa série solo il réalise le dessin du diptyque L'Ecole Capucine, sur un scénario du raconteur d'histoires Djian.Suivez le travail de Vincent sur son blog : http://vincent-bd.com/spip/spip.php !

empty