Urgence ! si l'océan meurt nous mourrons

À propos

Objectif de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques à Paris : maintenir la hausse des températures en deçà de 2 degrés. Percutant, dramatiquement réaliste, Urgence ! Si l'océan meurt nous mourrons est un appel au monde à se mobiliser pendant qu'il en est encore temps.Le « capitaine » Watson s'appuie sur ce qu'il définit comme les trois grands piliers de l'écologie - la diversité, l'interdépendance et les ressources limitées - et affirme que les germes, les vers de terre, les abeilles et les arbres sont plus importants que l'humanité. Provocation ? Conviction. « Nous avons besoin d'eux, l'inverse n'est pas vrai. » Avec un credo : « l'eau est le sang de la planète », l'océan est à la base de tout.Quand on agite les océans et les esprits depuis plus de quarante ans, on ne baisse pas les bras. Au-delà du constat brut, Urgence ! Si l'océan meurt nous mourrons propose des solutions concrètes à mettre en place par gouvernants et citoyens.On ressort de la lecture de ces pages sinon convaincu au moins ébranlé dans ses certitudes. Avec cette phrase en tête : « L'humanité a franchi le seuil de tolérance écologique (.). La COP 21 est sa dernière chance. »



Categories : Vie pratique & Loisirs > Nature & Plein air > Ecologie > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'écologie

  • EAN

    9782344013571

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Longueur

    17.3 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    80 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty