Enfant d'Auvergne il rêvait de devenir... le hussard flamboyant ; première époque
Enfant d'Auvergne il rêvait de devenir... le hussard flamboyant ; première époque
 / 

Enfant d'Auvergne il rêvait de devenir... le hussard flamboyant ; première époque

À propos

Auvergnat au coeur pur et dur comme la roche des volcans, il fut un hussard à l'ombre de l'aigle, un hussard flamboyant.

Le jeune Jean Mahut réalise son premier exploit lors de son combat contre les loups, puis connait ses heures de gloire sur son pur-sang en luttant contre les armées des rois.

Son hameau en Haute-Loire est bercé par les eaux d'une rivière aux flots argentés, près de l'empire des loups (Margeride) et du château du comte qui domine la vallée de la Ribeyre. Jean découvre les grandes terres d'Autriche, de Prusse et de Russie. Il combat les Autrichiens, les Cosaques, la Garde Impériale du Tsar et les grenadiers russes opposés à la cavalerie de Murat à la bataille d'Eylau, où la plus grande charge de cavalerie du 1er Empire eut lieu. L'amour la passion et les intrigues l'accompagnent tout au long de son destin de hussard. Au fil du roman trois héroïnes s'imposent naturellement, Julie la cantinière-vivandière de Marengo, Hortense la femme du comte, et Anastasia la fille d'un chef cosaque.

Cette fresque historique se déroule d'aout 1794 à septembre 1813 ; 112 personnages s'y expriment et s'y débattent, certains meurent, d'autres survivent aux sons des tambours...

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles de genre > Roman historique

  • EAN

    9782332612915

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    442 Pages

  • Longueur

    20.4 cm

  • Largeur

    13.4 cm

  • Épaisseur

    3.5 cm

  • Poids

    503 g

  • Distributeur

    Edilivre-aparis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Elie Couston

  • Naissance : 1-1-1946
  • Age : 75 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né à Avignon en 1946, Élie Couston est père de quatre enfants. Passionné de cyclisme, il partage sa vie entre Vaucluse et Auvergne. Après une carrière dans la télécommunication, il publie son premier roman en 2006, « La Bonté des anges et la main du Diable », qui nous transportent en 1916 dans l'enfer des « poilus ». Suivront « Horizons sauvages » (2008), et « L'Homme qui tua le président » (2009) publiés aux éditions Persée.

Découvrez un extrait PDF
empty