La fin des choses : bouleversements du monde de la vie

Traduction OLIVIER MANNONI 

À propos

C'est à la disparition du monde des "choses" ou des "objets" que Byung-Chul Han consacre ce nouveau livre. Les choses stabilisent la vie humaine, lui confèrent une continuité. Pôles de repos du monde, les choses sont aujourd'hui totalement recouvertes par les informations. Mais il n'est pas possible de séjourner auprès des informations... Quel rapport entretenons-nous désormais avec les choses ? Que deviennent-elles lorsque, pénétrées par les informations, elles deviennent elles-mêmes des informations et s'immatérialisent ? Han poursuit sa critique de la rationalité technique et numérique en s'interrogeant sur la signification des objets et leur effet dans notre existence. Sans doute le plus nostalgique, le plus touchant et le plus polémique des livres de Han parus en langue française.



Sección : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Changement social / Histoire sociale

  • EAN

    9782330161903

  • Disponibilité

    Disponible

  • Páginas

    144 Pages

  • Longueur

    18.9 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Peso

    160 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Byung-Chul Han

Byung-Chul Han est né à Séoul. Après des études de philosophie à
Fribourg-en-Brisgau, il a enseigné à l'Université de Bâle, à Karlsruhe et depuis trois ans à
l'Ecole des Beaux Arts de Berlin. Parmi les très nombreux ouvrages qu'il a publié :
L'Hyperculture, Culture et globalisation, La Société de transparence, L'Eros.

empty