Lettres
 / 

Lettres

Traduction GHISLAINE CAPOGNA-BARDET  - Langue d'origine : RUSSE

Résumé

Le présent volume regroupe deux cent quarante-sept lettres écrites ou dictées par Ossip Mandelstam, de la première adressée à ses parents alors qu'il avait douze ans à la dernière lettre, rédigée du Goulag en 1938, un mois et demi avant sa mort. Enjouées ou poignantes, tragiques ou implacables, ces missives, qui sont souvent de magnifiques déclarations d'amour adressées à Nadejda Mandelstam, renouvellent la connaissance de l'oeuvre et du destin d'un des plus grands poètes russes du XXe siècle.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782330113568
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 384 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm

Série : Non précisée

Rayon(s) : Littérature générale > Littérature argumentative > Art épistolaire, Correspondance, Discours

Ossip Mandelstam

Le poète russe Ossip Mandelstam (1891-1938), fils d'un commerçant juif, est un insoumis. Son premier recueil de poésies, La Pierre, rencontre un vif succès dès sa parution en 1913. Il cofonde l'école « acméiste » qui, entre autres, considère que le mot est constitutif de la forme. Il s'oppose en cela aux symbolistes français et russes. Quand la révolution éclate, il entre au ministère de la Culture et collabore avec Lounatcharsky. Or, quand la terreur stalinienne se répand, il devient un perpétuel exilé. En 1934, il publie un poème satirique sur Staline. L'intervention de Boukharine et de Pasternak le sauve alors de la déportation. Mais, en 1937, il est de nouveau arrêté et meurt l'année suivante dans un camp près de Vladivostok. Pasternak lui a envié sa liberté quand d'autres sont restés marqués par son âme d'enfant et ses célèbres fous rires.

empty