Le pain
 / 

Le pain

Traduction FIFI ABOU DIB  - Langue d'origine : ARABE (LIBAN)

À propos

Dans un petit village libanais, à la veille de la révolte arabe de 1916 contre la domination turque, un militant nationaliste, Sami Assem, est contraint de se replier dans une vieille cabane en haute montagne où son amoureuse, Zeina, lui apporte régulièrement de quoi se nourrir et les dernières nouvelles du pays. Lassé de son isolement, il quitte sa cachette, tue par inadvertance un soldat déserteur et finit par être arrêté. Deux cadavres sont aussitôt retrouvés, et les autorités militaires font circuler une fausse rumeur selon laquelle il s'agirait de Sami et du gardien de prison qui l'aurait aidé à s'enfuir. Désespérée, Zeina décide alors de se rapprocher, pour le tuer, du gouverneur turc qui la poursuivait de ses assiduités.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782330039646

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    264 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Toufic Youssef Aouad

Né en 1911 à Bharsaf et décédé dans un attentat en 1989, Tawfiq Yusuf ‘Awwad a fait ses études de droit à l'université Saint-Joseph de Beyrouth avant de fonder un périodique, Al-Jadîd. Après l'indépendance de son pays, pour laquelle il a activement milité, il a occupé des postes diplomatiques importants, en Amérique latine, en Asie et en Europe.ÿIl est unanimement considéré comme l'un des pères fondateurs de la littérature libanaise de fiction. Son ½uvre, à forte résonance sociale, plaide pour des réformes radicales, tant économiques que politiques. Ainsi de ses premiers recueils de nouvelles, Le garçon boiteux (1937, inédit en français) et La chemise de laine (1938, inédit en français), ou de son roman La galette de pain (1939, inédit en français).ÿSon roman Les moulins de Beyrouth a été traduit en anglais sous le titre Death in Beirut.

empty