Des groupes pour penser Des groupes pour penser
Des groupes pour penser
Des groupes pour penser
 / 

Des groupes pour penser

À propos

En groupe, notre capacité d'être et de faire avec les autres est d'emblée sollicitée. Confronté à la multiplicité des altérités et des malentendus, même si l'on n'est pas trop défensif, l'expérience du groupe est une épreuve. De ce fait plutôt banal, nombre de gens se sentent meurtris voire annulés par le différent, et empêchés de penser ce qu'ils ressentent, ou de formuler ce qu'ils pensent, tout en le discutant, car ne parvenant pas à apprendre des autres ou des événements de leur vie, ni à développer leurs capacités de penser. Cet ouvrage propose une relance de la réflexion sur ce que veut dire penser, ainsi que sur la conduite des groupes qui rendent possible et fécond le travail de penser avec les autres. De nombreux récits sont donnés au plus près des « observables » à l'oreille ou à l'oeil nu. La formation psychologique par l'expérience du groupe est sans doute un incontournable. Elle conduit à bien des découvertes essentielles qui déniaisent sur soi et les autres. Elle éclaire sur les enjeux inconscients ou non qui entravent la perception des réalités externes ou internes, dont font partie les processus psychiques collectifs et cognitifs et pas seulement socioaffectifs, auxquels chacun contribue, à son insu ou non.

Categories : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychologie branches et domaines > Psychologie sociale

  • EAN

    9782304047301

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    302 Pages

  • Longueur

    21.6 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Poids

    356 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

André Sirota

André Sirota est directeur de recherche et professeur émérite de psychopathologie sociale clinique de l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

De 2006 à 2014, il a été président de la Société Française de Psychothérapie Psychanalytique de Groupe. Depuis 2012, il préside un mouvement d'éducation nouvelle, les CEMÉA (Centres d'entraînement aux méthodes d'éducation active). Il est aussi chercheur associé aux travaux de la FESPI (Fédération des établissements scolaires publics innovants)."

empty