/

Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

La géographie imaginaire d'Albert Cohen

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Sujet ottoman avant de devenir citoyen suisse, signant « en terre étrangère » son recueil de poèmes (Paroles juives), « arbre de Judée dans la forêt française », rebaptisant Céphalonie sa Corfou originelle, vouant à Israël un amour aussi ardent que platonique, chantre épique de l'Angleterre et de la Russie et romancier de l´exil, jouant à l´envi avec les stéréotypes nationaux et les « lieux communs » et inventeur d´utopies (caves, souterrains, ghettos), Albert Cohen se plaît à promener et à égarer son lecteur dans ses territoires de prédilection, réels ou imaginaires. Comment se pose politiquement et se déploie poétiquement la question de l'appartenance, de l´espace politique, affectif et littéraire chez Albert Cohen ? Que nous dit, sur lui-même ou sur sa situation historique, son rapport à ses « patries » réelles ou rêvées ? Les études de ce recueil apportent leur contribution à ce qui, dans le jargon critique, a pris depuis peu le nom de géocritique, c´est-à-dire l´examen des reconfigurations imaginaires de l´espace par un écrivain : la Russie (Philippe Zard) et l´Angleterre (Alain Schaffner) à l´heure de la guerre, la Suisse (Joëlle Zagury) et la Palestine/Israël (Maurice Lugassy) sont quatre territoires clés de la géographie cohénienne - et assurément moins explorés que ne l´ont été jusque-là Céphalonie, la France et l´Allemagne. Les études de Géraldine Dolléans sur le corps comme « paysage imaginaire » et de Jack Abecassis sur les chapitres 48 et 50 de Belle du Seigneur (les chapitres « Isolde »), viennent compléter ces perspectives en donnant aux notions de lieux et de « paysage » un sens plus large que géographique.

Grand format - 19.90 €

À commander dans une librairie Choisir ma librairie

Autres informations

  • EAN 9782304043341
  • Disponibilité disponible
  • Longueur 23 cm
  • Largeur 14 cm

empty