Victor Klemperer ; repenser le langage totalitaire

,

À propos

L'écrivain et philologue Victor Klemperer (1881-1960) a le premier recensé au quotidien dans son journal les manipulations opérées sur la langue allemande par le régime nazi : abondance d'abréviations donnant le sentiment d'appartenir à un groupe d'initiés, profusion de termes techniques mécanisant l'homme, tendance à décrire la société en termes organiques.
Alors que certains régimes continuent à tordre le langage pour les besoins de leur idéologie, il devenait urgent de redécouvrir l'oeuvre de Klemperer. C'est à cette entreprise que s'est consacré le colloque de Cerisy.
Linguistes, sociologues, psychanalystes, anthropologues, confrontent ici l'oeuvre de Klemperer à d'autres pensées politiques et explorent, de l'Italie de Mussolini aux dictatures d'Amérique du Sud en passant par les régimes de la Corée du Nord, les caractéristiques de cette langue qui appelle au meurtre et à l'anéantissement de toute altérité. C'est un langage mort, figé, altéré dans sa capacité de signifier, de dire le différent que découvrent ces enquêtes sur divers types de régimes de coercition et de terreur, ainsi que sur les manifestations discursives de leur violence inouïe.
Une relecture de l'histoire des régimes totalitaires dans le sillage de l'auteur de la Langue du IIIe Reich.



Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences politiques

  • EAN

    9782271073129

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    349 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

  • Poids

    524 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty