Le musée des redditions sans condition (traduction conjointe Janine Matillon)

Traduit du CROATE par MIREILLE ROBIN

About

En 1961 est mort Roland, l'éléphant de mer du zoo de Berlin. Au moment d'ouvrir son estomac, on découvrit à l'intérieur de l'animal une pléiade d'objets insolites : un fume-cigarette rose, quatre bâtonnets d'esquimaux, une broche, une épingle à cheveux...
Le Musée des redditions sans condition est à l'image de ce trésor. Constitué d'une mosaïque de récits, d'anecdotes, de souvenirs, il raconte une histoire simple, faite de déplacements et de nostalgie : une mère, dans Zagreb assiégée, pense à sa fille exilée à Berlin. Celle-ci imagine à son tour la fuite de sa mère un demi-siècle plus tôt, de la Bulgarie vers la Yougoslavie. Comment rendre compte de l'exil et de ce qu'il représente pour ceux qui l'ont vécu, ceux dont la vie tient dans une valise pleine de souvenirs disparates, vieilles photos, journaux intimes, objets rescapés de l'enfance ?
Tour à tour drôle, malicieux ou mélancolique, Le Musée des redditions sans condition retrace de façon lumineuse la vie de personnages partagés entre deux cultures.


Categories : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Authors

    Dubravka Ugrešic

  • Traducteur

    MIREILLE ROBIN

  • Publisher

    CHRISTIAN BOURGOIS

  • Distributeur

    SODIS

  • Publication date

    08/10/2020

  • Collection

    Titres

  • EAN

    9782267032499

  • Availablity

    Available

  • Nombre de pages

    394 Pages

  • Height

    17.8 cm

  • Width

    10.8 cm

  • Thickness

    2.2 cm

  • Poids

    286 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Dubravka UgrešIc

  • Naissance : 27-3-1949
  • Décès :17-3-2023 (Mort il y a 1 ans à l'âge de 74 ans)
  • Country : Croatie
  • Language : Croate

Née dans l'ancienne Yougoslavie, Dukravka Ugresic a été contrainte de quitter la Croatie en 1993 pour des raisons politiques. Elle enseigne aujourd'hui la littérature russe et vie entre Amsterdam et Berlin.
Après avoir été acclamée dans le monde entier pour l'un de ses premiers romans, Le musée des redditions sans condition (Fayard 2004) puis pour Le ministère de la douleur (Albin Michel 2008) Dubravka Ugresic, dont l'oeuvre est traduite en plus de trente langues, donne ici une nouvelle collection d'essais (après Ceci n'est pas un livre, Fayard 2005), dont l'accueil a été unanimement enthousiaste. Son oeuvre a été primée à onze reprises, et notamment en 2006 par le PEN Writers in Translation.

empty