Les terres occidentales Les terres occidentales
Les terres occidentales
Les terres occidentales
 / 

Les terres occidentales

À propos

« Burroughs a le goût du rebondissement, de la surprise, du détail grotesque et des incidents qui entrainent son héros, lui-même, vers les bas-fonds, en toute ville qu'il aille. Il faut lire ses listes de drogues, le récit de ses fréquentations, de ses cures de désintoxication pour apprécier la dimension monstrueuse de l'exercice de survie qu'il s'est imposé en faisant de son corps et de sa prose un filtre universel pour tous les poisons, chimiques ou intellectuels, de son temps. On le salue bien bas. » (Michel Braudeau, Le Monde).

«Burroughs est le hiérophante qui nous fait traverser l'empire des morts : la civilisation occidentale empoisonnée. Qu'on ne chercher pas de conventions dans ces contrées. Le voyage vers les terres occidentales est un pari sur l'immortalité. [.] La prose incantatoire de Burroughs libère un monde où les mythes refusent de disparaître et confortent la réalité. » (Michel Bulteau, Le Figaro)



Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782267019445

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    379 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    276 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

William Seward Burroughs

Né en 1947, William S. Burroughs III, dit William Burroughs Junior, petit-fils d'inventeur et fils du célèbre auteur beat du Festin nu, a publié deux romans, Speed (paru en 1970 sous le même titre) et La Dernière balade de Billy (paru en 1973 sous le titre Kentucky Ham). Son troisième roman Prakriti Juntion, commencé en 1977, est resté inachevé. Après une vie en forme de chemin de croix, il meurt à 33 ans, le foie explosé par l'alcool, le 3 mars 1981.

empty