Lettres de la guerre Lettres de la guerre
Lettres de la guerre Lettres de la guerre
 / 

Lettres de la guerre

Traduction CARLOS BATISTA  - Langue d'origine : PORTUGAIS

À propos

Les lettres de ce livre furent écrites par un homme de 28 ans, dans le cadre privé de sa relation avec sa femme, isolé de tout et de tous durant deux ans de guerre coloniale en Angola, sans penser qu'un jour elles seraient publiées. Elles se présentent à la fois comme le journal de bord d'un médecin hanté par le désir de construire une oeuvre littéraire et comme un document sur le quotidien d'une guerre aussi instable et violente qu'un ciel d'orage tropical. Elles foisonnent d'évocation de paysages africains, de portraits psychologiques des militaires et des indigènes, d'anecdotes pittoresques, de poèmes et de confidences passionnées où l'auteur met son
coeur à nu. Enfin, et naturellement, ces lettres sont l'histoire d'un amour déchiré par la séparation, le journal de l'amour absent.

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782267018493

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    500 Pages

  • Longueur

    20.2 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    770 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Antonio Lobo Antunes

Né en 1942 à Lisbonne et issu de la grande bourgeoisie portugaise, Antonio Lobo Antunes a fait des études de médecine et s'est spécialisé en psychiatrie, métier qu'il a exercé à l'hôpital Miguel Bombarda dans les années 1970-1980. Au début des années 1970, il a été envoyé en Angola où il a participé à la guerre coloniale, comme tous les jeunes hommes de sa génération. Auteur à ce jour de plus de vingt ouvrages traduits dans les principales langues et publiés pour la plupart chez Christian Bourgois éditeur, il est aujourd'hui l'une des grandes figures de la littérature contemporaine. De nombreux travaux ont été consacrés à son oeuvre, et il a reçu de multiples prix littéraires, dont le prix Union Latine en 2003 et le prix Jérusalem en 2005.

empty