La littérature nazie en Amérique La littérature nazie en Amérique
La littérature nazie en Amérique La littérature nazie en Amérique
 / 

La littérature nazie en Amérique

Traduction ROBERT AMUTIO  - Langue d'origine : ESPAGNOL (CHILI)

À propos

Dans ce « roman » constitué d'une trentaine de biographies d'écrivains et d'artistes américains, la
plupart latino-américains, le lecteur est mené à travers le XXe siècle, de la Patagonie aux prisons
du Sud des États-Unis, de la bourgeoise mexicaine conservatrice aux supporters de l'équipe de
football d'Argentine. Les textes jouent sur un rapprochement incongru entre les représentations
les plus répandues, les clichés, et un foisonnement d'histoires qui décentrent et recomposent le
regard du lecteur. On trouvera ainsi, thématiquement disposées, et se chevauchant parfois, la
biographie d'une famille d'admirateurs argentins d'Adolf Hitler, celle d'un prédicateur poète nordaméricain,
celle d'un Haïtien qui meurt en travaillant à l'oeuvre posthume de ses hétéronymes,
celle d'un Guatémaltèque absolument inculte qui écrit de la science-fiction « aryenne », celle d'un
Chilien d'origine allemande dont l'oeuvre gravite autour des plans de camps de concentration, celle
d'un Cubain, cryptographe, anti-castriste et pro-nazi...

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782267018172

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    210 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Roberto Bolaño

Roberto Bolaño est né à Santiago du Chili en 1953. Après avoir vécu au Mexique, il retourne dans son pays d'origine au moment du coup d'État de Pinochet. Il y sera brièvement incarcéré. Revenu au Mexique, il fonde " l'infraréalisme ", groupe littéraire d'avant-garde, héritier de Dada et de la Beat Generation, entre autres. Il est arrivé comme une bombe sur la scène littéraire espagnole avec, d'abord, La littérature nazie en Amérique, puis Les détectives sauvages. Il a reçu le Prix Herralde en 1998, le Prix Romulo Gallegos, le plus prestigieux d'Amérique latine, en 1999. Héritier hétérodoxe de Borges, de Cortázar, de Artl, d'Onetti, à la fois poète et romancier, il saisit à bras le corps la littérature et l'histoire de sa génération, et est passé maître du brassage des registres, situations et personnages. Roberto Bolaño est mort en juillet 2003 à Barcelone à l'âge de 50 ans.

empty