Ceux qui aiment haissent
 / 

Ceux qui aiment haissent

À propos

Un hôtel au bord de la mer, une tempête effrayante, un crime, quelques personnages isolés qui s'épient, s'aiment et se haïssent.
Impression de déjà vu ? si par souci d'efficacité narrative, les romans policiers se démarquent de ceux qui les précèdent, silvina ocampo, et adolfo bioy casares prennent ici le parti contraire : les citer, pire les singer. dès lors, la véritable héroïne de bosque del mar, c'est la littérature qui éprouve ses pouvoirs. cependant, comme dans les meilleures anthologies, veille le trublion, c'est-à-dire l'oublié et son lourd silence.
André gabastou.



Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782267014723

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    185 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Silvina Ocampo

"Silvina Ocampo (1903-1993) est une figure majeure de la littérature argentine. Durant sa jeunesse, elle étudie le dessin et la peinture à Paris avec Giorgio de Chirico et Fernand Léger avant de se consacrer à la littérature vers l'âge de trente ans. Entourée de figures littéraires imposantes - son mari, Adolfo Bioy Casares, son ami Jorge Luis Borges, sa sœur Victoria Ocampo, fondatrice de la revue et maison d'édition SUR -, Silvina Ocampo reste très attachée à son indépendance. Les brefs récits qu'elle écrit s'intéressent à la genèse de l'œuvre et à son rapport au réel.
Son œuvre littéraire importante est principalement composée de recueils de poèmes, de nouvelles et de courts romans. Depuis 2017, les éditions des femmes-Antoinette Fouque ont entrepris de mieux faire connaître Silvina Ocampo. Elles ont publié ""La promesse"" (2017) et ""Sentinelles de la nuit"" (2018), également traduits par Anne Picard. D'autres traductions sont prévues."

empty