Siberia
 / 

Siberia (préface de Sylvain Tesson)

À propos

Lorsqu'il décide de traverser la Sibérie sur son deuxième plus long fleuve, la Lena, Philippe Sauve n'est pas exempt de peurs et de phobies. Pourtant, cinq mois durant, il est seul à bord d'un canoë en toile, affrontant la dureté de l'environnement boréal.
De la chaîne du Baïkal aux rivages de l'océan Glacial Arctique, il parcourra ainsi 3 800 kilomètres à la seule force de ses bras. Il fera le gros dos sous l'orage, endurera la morsure des insectes, craindra les ours, fraternisera avec les habitants évenks ou iakoutes et rencontrera des brigands, avant de reprendre goût à la solitude, extrême dans ces régions reculées. Au coeur de la taïga ou sur la toundra, la nature s'offre au voyageur, le défie ou bien l'épuise. Gardant le nord pour horizon, Philippe Sauve pagaie sans faiblir, portant un regard neuf et candide sur l'un des fleuves les plus méconnus de la Sibérie...

Inclus un cahier photos ;

Ce livre a reçu le prix René-Caillé et le prix Pierre Loti ;

Categories : Tourisme & Voyages > Tourisme & Voyages Europe > Russie > Beaux livres illustrés / Carnets de voyage

Categories : Tourisme & Voyages > Tourisme & Voyages Arctique / Antarctique > Beaux livres illustrés / Carnets de voyage

  • EAN

    9782266315333

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    398 Pages

  • Longueur

    17.9 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    229 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Philippe Sauve

Né à Toulon en 1974, Philippe Sauve se découvre une âme de vagabond en 1992, quand il entreprend un voyage de deux années autour de la planète. À la recherche d'une vie proche de la nature, il alterne des modes de progression simples : 8 000 kilomètres à pied et 5 000 kilomètres en canoë à travers l'Amérique du Nord. Dans le cadre de ce voyage, il côtoie les SDF du Mississippi, partage le chant des Indiens sioux, s'initie à l'art de la pêche et de la chasse avec les Inuit. Philippe Sauve, afin d'approfondir sa connaissance des Amérindiens, réalise en 1999 un voyage en Amazonie, de la Guyane française au centre du Brésil, où vivent les Xingu qui n'ont été que fort tardivement en contact avec les Blancs. Retourné plusieurs fois dans le sud du Dakota, Philippe Sauve se porte à nouveau à la rencontre de la Nation sioux à l'été 2008, durant lequel il parcourt 2 000 km en canoë des montagnes Rocheuses du Montana aux plaines du Dakota.
Philippe Sauve est déjà l'auteur de : Horizon Dakota, En canoë sur la rivière sacrée à la rencontre de la Nation sioux (Presses de la Renaissance, 2009), Un Indien au Pays basque (Yago, 2008), Siberia, 3 800 km en canoë du lac Baïkal à l'océan Arctique (Presses de la Renaissance, 2006), Le Scalp de l'homme blanc, Entretien avec Ernest Big Tobacco (Ici ou Ailleurs, 1999), Sous les ponts de Memphis (Éditions Blanc, 1998), La Marche de vie, Un tour du monde à 18 ans (Ici ou Ailleurs, 1996).

empty