Le temps où nous chantions Le temps où nous chantions
Le temps où nous chantions Le temps où nous chantions
 / 

Le temps où nous chantions

Traduction NICOLAS RICHARD  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Une grande fresque et une vision aussi panoramique qu'intimiste de l'Amérique des soixante dernières années. Le Temps où nous chantions suit le parcours de trois enfants métis issus d'un père juif allemand et d'une mère noire, et dont l'éducation fut entièrement consacrée à la musique. Il y a Joseph, pianiste virtuose, Jonah, enfant prodige à la voix d'ange, et enfin Ruth la rebelle qui rejettera les valeurs familiales pour rejoindre les Black Panthers. Sur fond d'une bande son plurielle (de Schubert à la Motown, jusqu'au Rap) et d'émeutes raciales, Powers pose la douloureuse question : peut-on exister hors des catégories raciales auxquelles nous réduit la société ?

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782264041449

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    1 056 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    5 cm

  • Poids

    540 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Richard Powers

  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais (etats-unis)

Richard Powers est né en 1957 aux États-Unis. Trois fermiers s'en vont au bal, son premier roman, a valu à l'auteur d'être cité par le magazine Esquire comme l'un des trois plus grands auteurs de la décennie, aux côtés de Martin Amis et de Don DeLillo. Richard Powers a écrit depuis une dizaine d'autres ouvrages, dont Le temps où nous chantions, élu meilleur livre de l'année 2003 par le New York Times et le Washington Post, et La Chambre aux échos, couronné par le National Book Award. Il vit aujourd'hui dans l'Illinois. Après Générosité et Gains, il signe son nouveau roman, Le dilemme du prisonnier, aux éditions du Cherche-Midi.

empty