La conjuration des imbéciles
 / 

La conjuration des imbéciles (Préface Walker Percy)

Traduction JEAN-PIERRE CARASSO  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

Résumé

À trente ans passés, Ignatus vit encore cloîtré chez sa mère, à La Nouvelle-Orléans. Harassée par ses frasques, celle-ci le somme de trouver du travail. C'est sans compter avec sa silhouette éléphantesque et son arrogance bizarre. Chef-d'oeuvre de la littérature américaine, La Conjuration des imbéciles offre le génial portrait d'un Don Quichotte yankee inclassable, et culte. « Écrit au début des années soixante par un jeune inconnu qui devait se suicider en 1969, à l'âge de trente-deux ans, parce qu'il se croyait un écrivain raté, La Conjuration des imbéciles n'a été éditée qu'en 1980. Le plus drôle dans cette histoire, pour peu qu'on goûte l'humour noir, c'est qu'aussitôt publié, le roman a connu un immense succès outre-Atlantique et s'est vu couronné en 1981 par le prestigieux prix Pulitzer. Une façon pour les Américains de démentir à retardement le pied de nez posthume que leur adressait l'écrivain, plaçant en exergue à son livre cette citation de Swift: "Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on peut le reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui." » - Bernard Le Saux, Le Matin

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782264034885
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 478 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 347 g
  • Distributeur Interforum

Série : Non précisée

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

John Kennedy Toole

John Kennedy Toole est né en 1937. Il ne trouve pas d'éditeur de son vivant pour ses deux romans : La Conjuration des imbéciles et La Bible de néon. Persuadé de n'être qu'un écrivain raté, il se suicide en 1969. Grâce à la détermination de sa mère qui contacte l'écrivain Walker Percy et le convainc de faire publier La Conjuration des imbéciles, John Kennedy Toole obtient le Prix Pulitzer à titre posthume en 1981. La Bible de néon a été adaptée au cinéma par Terence Davies avec Gena Rowlands, Denis Leary, Diane Scarwid et Jacob Tierney et présentée en sélection officielle au Festival de Cannes 1995.

empty