Chroniques de San Francisco T.6 ; bye bye Barbary Lane Chroniques de San Francisco T.6 ; bye bye Barbary Lane
Chroniques de San Francisco T.6 ; bye bye Barbary Lane Chroniques de San Francisco T.6 ; bye bye Barbary Lane
 / 

Chroniques de San Francisco T.6 ; bye bye Barbary Lane

Traduction FRANCOIS ROSSO  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Le scintillant virage des eighties a été pris, au 28 Barbary Lane. Mary Ann se lance en quête d'un public à échelle nationale, Mme Madrigal et Mona arpentent Lesbos, Michael affronte la grande maladie du siècle. Mais il n'est pas si facile d'aller de l'avant quand débarque l'irrésistible Burke Andrew, venu proposer la frénésie de la Big Apple à nos résidents de la côte ouest.

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782264029942

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Armistead Maupin

Armistead Maupin est né en 1944. Diplômé de l'université de Caroline du Nord, il sert comme officier de liaison en Méditerranée, puis dans la River Patrol Force au Vietnam. Il retourne en Asie du Sud-Est en tant que civil volontaire pour y construire des logements destinés aux invalides de guerre vietnamiens. Maupin est ensuite reporter pour un journal de Charleston avant d'être affecté au bureau de San Francisco de l' Associated Press en 1971. C'est en 1976 que paraissent ses premières Chroniques de San Francisco. Le succès est immédiat. En quelques années, les feuilletons sont rassemblés en livres sur la suggestion de l'éditeur HarperCollins, l'événement local devient un phénomène international, les Chroniques sont traduites dans le monde entier et la BBC lui consacre un film d'une heure, Armistead Maupin is a Man I Dreamt Up. L'adaptation des Chroniques pour la télévision lui apporte la célébrité dans son propre pays et la récompense prestigieuse du Peabody Award. Armistead Maupin a écrit par ailleurs deux romans, Maybe the Moon (Passage du Marais, 1999) et Une voix dans la nuit (Éditions de l'Olivier, 2001).

empty